BFM Business

Total va faire profiter la Chine de sa technologie pétrolière

La Chine va utiliser une technologie mise au point par Total pour produire du plastique à partir de charbon.

La Chine va utiliser une technologie mise au point par Total pour produire du plastique à partir de charbon. - -

L'énergéticien français vient d'annoncer sa participation à un projet de 4 milliards de dollars en Chine. Il va faire bénéficier le pays d'une technologie lui permettant de réduire sa dépendance au pétrole.

Le projet était en gestation depuis plusieurs années. Total a annoncé, mardi 14 janvier, avoir reçu le feu vert de Pékin pour investir dans un projet de 4 milliards de dollars en Chine. Il sera associé au groupe China Power Investment Corportation (CPI), l'un des grands électriciens chinois, pour construire une usine de transformation du charbon.

Total apportera une expertise précieuse aux Chinois car le groupe maîtrise une technologie qui peut entraîner des économies substantielles pour les industries concernées.

Pour la Chine, qui regorge de charbon, qu'il soit extrait de son sous-sol sur ou importé massivement à bas prix, le partenariat avec l'énergéticien français constitue un nouveau moyen d'en tirer pleinement profit.

Faire du plastique avec du charbon

Le procédé de Total, déjà validé en Belgique, permet de gazéifier le charbon. Grâce à cette technique, il se transforme en une substance dont on peut extraire de petites particules utilisées pour fabriquer plusieurs dérivés du plastique. Les plus courants sont ceux utilisés dans la fabrication de sacs, de bouteilles, de textiles ou de composants automobiles.

La Chine compte ainsi réduire sa dépendance au pétrole, et en importer moins pour fabriquer ces mêmes produits. "C'est un marché en croissance, qui permettra d'avoir accès à une source d'énergie bon marché", explique Total.

La future usine issue de cette collaboration devrait se situer en Mongolie extérieure, où les réserves de charbon sont particulièrement abondantes.

Guillaume Paul