BFM Business

Prix du gaz : GDF Suez va facturer 290 millions à ses clients

BFM Business

GDF Suez a annoncé ce jeudi qu'il allait facturer à ses clients 290 millions d'euros pour compenser le gel des prix du gaz au quatrième trimestre 2011, qui avait été invalidé par le Conseil d’État.

Le groupe a assuré dans un communiqué que ce rappel serait étalé afin d'en limiter l'impact. Il devrait se traduire par un supplément à payer d'environ 40 euros en moyenne pour les sept millions de foyers chauffés individuellement au gaz.

"Suite à l'annulation par le Conseil d'Etat du gel tarifaire pour la période du 1er octobre 2011 au 1er janvier 2012, le Groupe va facturer 290 millions d'euros à ses clients sur une durée permettant de réduire l'impact sur leur pouvoir d'achat", a déclaré GDF Suez.

Réviser rétroactivement les tarifs du 1er octobre 2011 au 1er janvier 2012

Le Conseil d'Etat avait donné raison début juillet au groupe dirigé par Gérard Mestrallet en annulant l'arrêté de septembre 2011 pris par l'ancien gouvernement Fillon qui avait gelé les tarifs de gaz.

Il avait imposé à l'Etat de réviser rétroactivement les tarifs appliqués pour la période allant du 1er octobre 2011 au 1er janvier 2012.

Le rattrapage sera étalé sur deux ans

GDF Suez s'est engagé ce jeudi à étaler sur deux ans, jusqu'en juin 2014, le rattrapage qu'il va facturer à ses clients pour compenser le gel de ses tarifs fin 2011, invalidé par le Conseil d'Etat le mois dernier.

"Afin de réduire au maximum l'impact sur le pouvoir d'achat des Français, GDF Suez, en accord avec l'Etat, étalera le paiement qui représente un coût moyen de 38 euros pour un client qui se chauffe au gaz naturel, jusqu'à juin 2014", a indiqué une porte-parole du groupe. Le surcoût serait donc inférieur à "deux euros par mois sur cette période pour les ménages qui se chauffent au gaz naturel", a-t-elle ajouté.