BFM Business

Nucléaire franco-chinois : "accord explicite du gouvernement"

-

- - -

Le directeur de la production d'EDF a confirmé que la société avait l'"accord explicite du gouvernement" pour signer un accord avec la Chine sur le nucléaire.

Le directeur de la production d'EDF, Hervé Machenaud, a confirmé jeudi dans un entretien à Aujourd'hui en France/Le Parisien, que la société avait l'"accord explicite du gouvernement" pour signer un accord avec la Chine sur le nucléaire.

"Cet accord a été signé en marge d'une grande réunion du C8. C'est seulement à la suite du Comité de politique nucléaire (CPN) de fin septembre que nous avons eu l'accord explicite du gouvernement", a-t-il déclaré.

>> EDF : Proglio dans le viseur de Bercy ?

"Montrer du doigt nos partenaires chinois ne crée pas un environnement psychologique favorable", a estimé le directeur de la production d'EDF.

Interrogé sur les craintes que pourrait susciter cet accord en matière de transferts de technologies, Hervé Machenaud affirme que celles-ci sont "infondées".

"Ce texte fera l'objet d'accords explicites complémentaires, sur la propriété intellectuelle, entre Areva et le CGNPC [China Guangdong Nuclear Power Company, NDLR]", a-t-il ajouté.

Selon lui, "le nucléaire français a tout intérêt à ce que les ingénieurs du monde entier viennent dans nos centrales".

Le PDG d'EDF, Henri Proglio, est visé par une enquête de l'Inspection générale des Finances, en raison d'un curieux partenariat signé en novembre 2011 entre EDF et son homologue chinois CGNPC.