BFM Business

Les "Vélib" électriques, c'est pour bientôt

A l'occasion de la COP21, les Parisiens pourront tester des Vélib' à assistance électrique. (image d'illustration)

A l'occasion de la COP21, les Parisiens pourront tester des Vélib' à assistance électrique. (image d'illustration) - Matt Brown - Flickr - CC

A partir du 30 novembre prochain et pendant toute la durée de la COP21, les Parisiens vont pouvoir tester la dernière évolution des célèbres "Vélib", convertis pour l’occasion à l’électricité.

Quand la petite reine rencontre la fée électricité, cela donne naissance à l’ "e-VLS". C’est-à-dire, un vélo en libre-service, doté d’une assistance électrique. Leader mondial du marché des vélos en libre-service – lancé en 2003 avec le déploiement des premiers équipements à Vienne (Autriche) – JCDecaux, via sa filiale Cyclocity a mis trois ans pour développer et concevoir sa nouvelle génération de bicyclettes.

-
- © JCDecaux

Le matériel qui sera proposé fin novembre et jusqu'au 13 décembre prochain est en tout points identique à celui utilisé à Lyon, Séville (Espagne) ou encore Namur (Belgique). Dimensions, poids (22 kilos) et design ont été conservés. Seul le guidon a été légèrement modifié afin d'accueillir la batterie amovible et rechargeable qui actionne désormais l'assistance électrique dès le démarrage, en côte ou à tout moment, pour les utilisateurs qui en ont assez de pédaler.

L'autonomie de ce système, fabriqué en Seine-et-Marne par la société Forsee Power a été portée à 10 kilomètres, soit quatre fois la distance moyenne parcourue par les utilisateurs de vélos en libre-service.

Une "seconde révolution de la mobilité"

Présentés en avril dernier par JCDecaux, ces nouveaux vélos seront disponibles en quelques endroits de la capitale à l'occasion de la COP21 (dont l'entreprise est partenaire). Objectif: séduire les Parisiens comme les touristes au moment même où l'attrait pour les modes doux de déplacement sera décuplé.

Président de la société créée par son père, Jean-Charles Decaux est "fier de lancer un vélo en libre-service à assistance électrique". Un moyen de transport qui représente selon lui "une seconde révolution de la mobilité". 

Les vélos en libre-service de JCDecaux en chiffres : 

1 milliard de kilomètres parcourus depuis 2003

650.000 abonnés dans le monde 

52.000 vélos disponibles

4.700 stations installées 

70 villes équipées

13 pays concernés

Antonin Moriscot