BFM Business

Les tarifs du gaz, de l’électricité et de la SNCF vont augmenter de 2%

BFM Business
Comme le Premier ministre Jean-Marc Ayrault l’avait annoncé la semaine dernière, la hausse des prix du gaz et de l’électricité ne dépassera pas l’inflation, c’est-à-dire 2%.

Le gouvernement fixe aussi ce plafond de 2% d’augmentation à la SNCF. Ces mesures sont censées protéger le pouvoir d’achat des français. Comme prévu, la facture de gaz et d’électricité va gonfler. GDF Suez tablait sur une augmentation de 4 à 5%, mais finalement la hausse ne dépassera donc pas 2%.

Le gouvernement souhaite protéger les ménages

Le gouvernement a déclaré limiter la flambée des prix pour protéger les ménages. Mais pour les associations de consommateurs, le bilan ne change pas : il faudra mettre la main à la poche.

Augmentation entre 10 et 90 centimes pour un billet TER ou Intercité

Cette mesure d’urgence du gouvernement s’applique aussi à la SNCF. Là encore, la hausse est limitée à 2% pour les trains hors TGV. Cela correspond à une augmentation comprise entre 10 et 90 centimes pour un billet TER ou Intercité. Ainsi, un aller Paris-Deauville coûtera 32 euros au lieu de 31,40 euros.

Les nouveaux prix du gaz et de l’électricité prendront effet le 21 juillet

Il reste encore un peu de temps avant de réajuster les compteurs. Les nouveaux prix du gaz et de l’électricité prendront effet le 21 juillet, quant au prix des billets de train, il n’augmentera qu’à partir du 1er août.