BFM Business

Les prix de l'électricité s'envolent en France sur le marché de gros

Conséquence de l'indisponibilité de nombreux réacteurs nucléaires, les prix du mégawattheure d'électricité ont augmenté de plus de 50%. (image d'illustration)

Conséquence de l'indisponibilité de nombreux réacteurs nucléaires, les prix du mégawattheure d'électricité ont augmenté de plus de 50%. (image d'illustration) - Philippe Huguen - AFP

L'indisponibilité de nombreux réacteurs nucléaires associée à l'arrivée de l'hiver a fait bondir ce lundi le cours français de l'électricité.

EDF ayant reporté la remise en service de deux réacteurs actuellement arrêtés pour maintenance, "les prix sur le marché français de l'énergie bondissent ce lundi, pour les jours à venir et la semaine prochaine" indique l'agence ReutersCette dernière précise que, sur le marché de gros, "les prix spot de l'électricité, pour une livraison la semaine prochaine prennent plus de 50% à 103 euros le mégawattheure (MWh)".

Selon des données publiées sur le site de RTE, le gestionnaire français d'électricité, en Ardèche, la remise en production du réacteur Cruas 3 (900 mégawatts) a été reportée pour la seconde fois, du 30 octobre au 1er novembre. De même, le redémarrage du réacteur Saint-Laurent 2 (900 MW) situé dans le Loir-et-Cher a été repoussé du 5 au 12 novembre. Les raisons de ces reports n'ont pas été précisées, EDF n'ayant pu être contacté par l'agence.

Actuellement, 20 des 58 réacteurs français sont à l'arrêt. Ce qui ampute d'un tiers la capacité française de production d'énergie nucléaire. Cité par Reuters, un trader évoque la crainte que d'autres redémarrages soient reportés et précise ne pas avoir "le souvenir d'une situation comme celle-ci". 

Antonin Moriscot