BFM Business

La Russie installe des éoliennes au bord de l’Arctique

Un parc éolien est en construction sur les cotes d'Arkhangelsk, situé au nord-est du pays, dans l'Arctique.

Un parc éolien est en construction sur les cotes d'Arkhangelsk, situé au nord-est du pays, dans l'Arctique. - -

Des éoliennes vont border la mer Blanche, au nord-est de la Russie. L'éolien est une opportunité pour alimenter les zones enclavées et difficiles d'approvisionnement, espère le gouvernement russe.

Mejregionsoïouzenergo, voilà l’entreprise au nom plutôt compliquée qui est chargée de construire des éoliennes au bord de la mer Blanche, en Russie. Ce parc sera l’un des plus importants d’Europe et le plus grand de Russie, selon les médias russes.

Le projet coûte 16 milliards de roubles, soit 358 millions d’euros. Construit en collaboration avec la société allemande SoWiTec, le parc éolien doit être mis en service pour 2015-2016. Il permettra d’alimenter en électricité 100.000 habitants.

Situé à Arkhangelsk, au nord-ouest du pays, ce parc terrestre bénéficiera des vents forts réguliers de la mer Blanche. Selon le groupement d’investissement, la région possède "de bonnes opportunités" dans l’éolien, qui remplacera des centrales thermiques veillissantes.

Un développement local

La Russie, riche en pétrole et en gaz, cherche aussi à développer des sources d’énergies alternatives et moins polluantes. Huit parcs éoliens sont déjà en activité en Russie, et d’autres installations sont prévues sur la presqu’île isolée de Kola, dont l’approvisionnement en énergie est difficile.

"Dans les conditions de la Russie, l’énergie éolienne aura plutôt un caractère local. Dans une région éloignée, il est plus facile de construire une centrale éolienne avec des batteries qu’un pipeline", a expliqué l’Institut russe de l’énergie et des finances à la radio francophone La Voix de la Russie.

A.D.