BFM Business

L'idée simple de Zerowaste pour réduire les déchets

Zero Waste milite pour aller vers une société sans gaspillage et sans déchet.?

Zero Waste milite pour aller vers une société sans gaspillage et sans déchet.? - Cocoparisienne - CC

Aliments triplement emballés, produits high tech qui rendent très vite l'âme... Les industriels n'ont pas tous la fibre écolo. People Design Lab propose aux consommateurs de pointer du doigt les fautifs sur une plate-forme collaborative où ils pourront proposer leurs solutions.

Les consommateurs ont de plus en plus conscience de la nécessité de réduire leurs déchets. Mais les industriels ne leur facilitent pas tous la vie. Loin s'en faut. Entre les produits sur-emballés, les articles à la durée de vie très réduite, les poubelles se remplissent plus vite que voulu. Un gâchis qu'entend dénoncer le collectif Zerowast (zero déchet) Europe qui a ouvert People Design Lab, une plate-forme collaborative où chacun peut dénoncer ces produits non durables, mais aussi désigner les articles qui sont bien conçus et doivent être pris en exemple. Cette campagne a été lancée au début du mois de juillet et se terminera le 16 octobre. Toutes les idées sont les bienvenues !

Parmi les produits déjà dénoncés pour la catégorie "poupée russe" en référence à l'empilement des emballages: les cartouches d'encre soigneusement protégées par trois ou quatre couches de plastique, les Ferrero Rocher qui, en plus de leur couverture en aluminium et de leur collerette en papier, sont vendus "surprotégés" par une coque en plastique.

-
- © -

Cette plateforme permet aussi de voir l'imagination sans limite des industriels pour transformer, et ajouter au passage leur commission, des produits que la nature a pourtant si bien conçu elle-même. C'est par exemple Carrefour qui propose des oranges épluchées en quartiers et emballées dans une barquette. Les professionnels de l'agro-alimentaire croient également satisfaire les consommateurs avec des avocats débarrassés de sa peau et de leur noyau mais insérés dans une épaisse coque plastique et un emballage en carton pour protéger leur chair de l'oxydation et des chocs.

-
- © -

Dans la catégorie maillon faible, qui regroupe les produits dont la durée de vie déçoit, on trouve beaucoup d'articles électroniques (chargeurs, écouteurs, ordinateurs, brosses à dent électronique,). Mais une internaute dénonce aussi les collants. "Une soirée de passée, un accro, et le collant que vous avez acheté la veille finit à la poubelle", s'enflamme une consommatrice qui regrette les 7 euros dépensés.

People Design Lab n'a pas que pour objectif de créer un catalogue des objets mal conçus. Il s'agit de faire appel aux votes des internautes pour désigner le gagnant de chaque catégorie pour ensuite s'atteler à son amélioration. Des "ateliers de reconception" seront organisés dans plusieurs lieux d'Europe, mais aussi en ligne, afin de partager les bonnes idées.

C.C.