BFM Business

Gaz : les raisons de la hausse des tarifs

BFM Business

Jean-Marc Ayrault a jugé mardi que le système de calcul des prix du gaz était "dépassé". Le Premier ministre a indiqué que le Parlement se saisirait de la question dès l'automne. Le système, il est vrai, est basé sur un calcul difficilement compréhensible.

Si aujourd’hui le prix du gaz flambe, c’est à cause d’une décision française qui ne date pas d’hier. GDF s’engage depuis toujours sur des contrats de 20 ou 30 ans avec les mêmes exportateurs (Algérie, Norvège, Russie…), estimant que cela constitue un gage de fiabilité et de sécurité. Selon ces contrats, les prix sont indexés sur le cours du pétrole.

Le problème, c’est que le cours de l’or noir explose depuis 2008 ; tout le contraire du gaz qui lui chute depuis 4 ans. Plusieurs observateurs jugent donc ces partenariats historiques comme un non-sens économique.