BFM Business

Fukushima: après un nouvel incident, Tepco s'effondre en Bourse

Le titre Tepco a perdu plus de 9% à la Bourse de Tokyo, mercredi 21 août.

Le titre Tepco a perdu plus de 9% à la Bourse de Tokyo, mercredi 21 août. - -

L'action de la société japonaise, gérante de la centrale de Fukushima, a dégringolé de plus de 9%, mercredi 21 août. Peu avant, l'autorité nucléaire nippone avait classé une fuite d'eau radioactive à Fukushima comme un "incident grave".

Les déboires de Tepco continuent. Mercredi 21 août, l'autorité de régulation nucléaire du Japon a, en effet, évalué au "niveau 3" une fuite de 300 tonnes d'eau hautement radioactive survenue ces derniers jours à la centrale de Fukushima.

Ce qui correspond à un "incident grave" sur l'échelle internationale des événements nucléaires (Ines).

Les conséquences pour la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), gérante de la centrale accidentée, ne se sont pas faites attendre.

L'action de la société a ainsi chuté de 9,28% mercredi à la Bourse de Tokyo, l'annonce de cette nouvelle complication ayant considérablement refroidi les investisseurs.

Tepco loin d'être sortie d'affaire

Le titre Tepco est tombé à 557 yens (soit une baisse de 57 yens) à la clôture. Il était même descendu en début d'après-midi à 523 yens, juste après la fin de la réunion des membres de l'autorité de régulation nucléaire.

Au bord de la faillite en 2011, Tepco s'était résolue à demander de l'aide au gouvernement japonais, qui a engagé un plan de sauvetage. Croulan sous les procès et sous tutelle étatique, la compagnie nippone semble bien loin d'être sortie d'affaire.

Y. D.