BFM Business

EPR en Finlande: Areva réclame 2,6 milliards d'euros de dommages

Areva et Siemens ont enclenché un bras de fer judiciaire avec TVO.

Areva et Siemens ont enclenché un bras de fer judiciaire avec TVO. - -

Le consortium Areva-Siemens a porté à 2,6 milliards d'euros les dommages et intérêts réclamés au groupe finlandais TVO, ce mardi 29 octobre. Ils étaient auparavant d'1,9 milliard d'euros.

Areva veut saler l'addition. Le groupe français et son associé Siemens ont décidé de porter à 2,6 milliards d'euros les dommages réclamés à l'électricien TVO dans le cadre de la construction de l'EPR d'Olkiluoto (sud-ouest de la Finlande).

Débuté en 2005, ce projet a accumulé les retards et la mise en service, initialement prévue en 2009, a été repoussée à 2015 ou 2016.

Areva et Siemens d'un côté et TVO de l'autre se rejettent mutuellement la responsabilité de ces retards. Ils ont porté le différend devant le tribunal arbitral de la Chambre de commerce internationale à Paris, une instance qui doit statuer à une date encore non déterminée.

Une bataille judiciaire de plusieurs années

C'est dans cette dernière procédure qu'Areva et Siemens ont décidé de faire passer de 1,9 à 2,6 milliards d'euros le montant réclamé à TVO. Les fabricants du réacteur reprochent à ce dernier des lourdeurs administratives qui compliquent le travail.

TVO de son côté réclame actuellement 1,8 milliard d'euros. "Nous avons un contrat à prix fixe clé en main en vertu duquel le fournisseur s'est engagé à livrer un réacteur nucléaire conformément à ce contrat et satisfaisant aux normes de sécurité finlandaises. D'après le contrat le fournisseur est responsable des retards et des coûts qu'ils entraînent", a-t-il rappelé. La procédure pourrait "se poursuivre pendant plusieurs années", a précisé le groupe finlandais.

J.M. avec AFP