BFM Business

EDF se lance dans l’énergie solaire en Inde

La centrale solaire de Khimsar alimente le village isolé dans le nord de l'Inde.

La centrale solaire de Khimsar alimente le village isolé dans le nord de l'Inde. - -

La filiale énergies renouvelables du groupe français lance son premier partenariat en Inde. Au sein d’une co-entreprise, EDF EN va développer des infrastructures solaires pour le pays.

La filiale énergies renouvelables de l’énergéticien français poursuit son développement. EDF Energies nouvelles (EDF EN) a annoncé, ce jeudi 5 novembre, qu'elle allait créer une coentreprise avec une société indienne pour la construction et l’exploitation de projets photovoltaïques en Inde.

Il s’agit de la première percée en Asie du Sud pour EDF EN. La filiale française sera actionnaire à 25% de la coentreprise, baptisée ACME Solar Energy.

Cette dernière a déjà commencé la construction d’une centrale solaire de 30 mégawatts dans le centre de l’Inde. D’autres projets sont aussi en cours dans le Rajasthan, au nord du pays.

Développer le solaire en zone rurale

L’Inde, qui a un important potentiel encore peu exploité, souhaite atteindre 22 gigawatts de puissance photovoltaïque d’ici 2022, via la mission nationale solaire "Jawaharlal Nehru". Dans un premier temps, celle-ci prévoit 16 projets de panneaux photovoltaïques et de centrales à concentration, pour un total de 84 mégawatts.

L’Inde souffre régulièrement de gigantesques pannes d’électricité, dues à des infrastructures et à un réseau vétustes.

Le ministère indien de l’Energie espère que le développement du solaire via des projets locaux permettra de désenclaver certaines zones rurales où l’accès à l’électricité est réduit. Le gouvernement a aussi misé sur la biomasse pour fournir de l’énergie aux villages.

A.D.