BFM Business

EDF ne va pas changer le capital de RTE

RTE est endetté à hauteur de 6,9 milliards d'euros.

RTE est endetté à hauteur de 6,9 milliards d'euros. - -

EDF dément une nouvelle fois les rumeurs de cession de RTE, filiale à 100% du groupe énergétique qui gère l’ensemble du réseau électrique français.

Depuis septembre, des rumeurs circulaient sur une possible ouverture du capital de l’opérateur du réseau électrique RTE. Mais EDF a démenti, ce vendredi 22 novembre, toutes intentions de faire évoluer le capital de RTE, .

"C'est un investissement qui est financier pour nous et qui est une très belle infrastructure. Maintenant, est-ce qu'il y a une évolution possible sur cette participation? Nous ne sommes pas demandeurs, c'est au RTE de définir sa stratégie et on analysera tout ça en fonction de cette stratégie", a déclaré le directeur financier d’EDF, Thomas Piquemal.

Besoin de l'accord du gouvernement

RTE est une filiale à 100% de l’électricien français, lui-même détenu à 84,4% par l’Etat. Tout changement au capital de RTE devrait donc d’abord obtenir l’accord du gouvernement. Or ce dernier avait démenti, mi-mars, toute ouverture de capital.

Une position partagée par EDF qui avait déclaré mi-septembre n’avoir "aucune pression pour céder des actifs" de sa filiale. Thomas Piquemal avait alors ajouté qu’EDF soutenait le plan de développement de RTE. L’opérateur du réseau électrique, endetté à hauteur de 6,9 milliards d’euros, est autonome sur sa gestion et ses investissements.

A.D. avec agences