BFM Business

Ces entreprises qui innovent pour réduire le réchauffement climatique

L'exposition ouverte à tous présente les innovations dans le lutte contre le réchauffement climatique. (image d'illustration)

L'exposition ouverte à tous présente les innovations dans le lutte contre le réchauffement climatique. (image d'illustration) - CpaKmoi - Flickr - CC

A cinq mois de l'ouverture de la Conférence de Paris sur le climat (COP21), l'Ademe et le ministère de l'Ecologie proposent aux Parisiens de venir rencontrer les acteurs qui innovent pour lutter contre le réchauffement climatique.

"Il faut lutter contre le dérèglement climatique" n’a cessé de marteler le président de l’Ademe, vendredi 3 juillet. Participant à l’inauguration de l’exposition Innov’Climat à Paris, Bruno Léchevin a reconnu que très souvent, les solutions mises en œuvre pour y parvenir souffrent d'un manque de visibilité. Cette exposition a donc pour but de corriger le tir en mettant en contact le public avec les innovations qui permettent d'y arriver. L'enveloppe du Commissariat général à l'investissement, dédiée au développement de l'éco-intelligence, représente 47 milliards d'euros.

BFMBusiness.com vous propose de découvrir les innovations les plus marquantes, sélectionnées parmi les quatre grands thèmes de l'exposition : inciter, changer, améliorer et recycler. 

>> "Solar Go" par Green On

Jeune PME fondée en 2009 à Paris, Green On a fait du vélo à assistance électrique sa spécialité. Au-delà de la simple commercialisation de bicyclettes ou de bornes de recharge, la société se démarque de ses concurrents grâce à sa station mobile baptisée "Solar Go". De la taille d'un abribus, ce module facilement transportable d'un endroit à un autre, comprend cinq vélos, leurs bornes de rechargement et un terminal de paiement. Le tout est alimenté grâce à des panneaux photovoltaïques. 

Le module "Solar Go" s'installe facilement en zone urbaine comme en périphérie.
Le module "Solar Go" s'installe facilement en zone urbaine comme en périphérie. © Green On

>> L'Eolab fait figure de véhicule-laboratoire pour Renault

Le grand public a déjà pu découvrir le prototype Renault Eolab lors du Mondial de l'auto à Paris en octobre 2014. Le constructeur au losange définit son véhicule comme un "prototype de recherche". Il permet de tester des innovations qui se retrouveront sur ses futurs modèles. Avec son aérodynamique très poussé, sa conception en matériaux composites et sa motorisation hybride rechargeable, l'Eolab se contente d'une consommation équivalente à 1l/100 km.

Le prototype/concept-car Eolab se contente d'une consommation d'1l/100km.
Le prototype/concept-car Eolab se contente d'une consommation d'1l/100km. © Miguel Medina - AFP

>> L'éolienne Haliade 150-6MW d'Alstom 

En France, l'énergie éolienne est en plein développement, notamment avec la création de parcs éoliens offshore, installés en mer. Porté par Alstom, le projet Haliade 150-6MW (mgewatt) vise à industrialiser et implanter un modèle de très grande puissance. Ce nouveau modèle, produit en France à Saint-Nazaire et à Cherbourg représente 1.000 emplois directs et près de 4.000 emplois indirects. Très prochainement, 56 machines vont être installées au large des côtes allemandes et 5 exemplaires seront exportés vers les Etats-Unis.

L'éolienne Haliade 150 d'Alstom représente une nouvelle génération plus puissante.
L'éolienne Haliade 150 d'Alstom représente une nouvelle génération plus puissante. © Alstom - Nicolas Job

Exposition Innov'Climat

Du 3 au 8 juillet 2015 - Place de l'Hôtel de Ville - 75004 Paris 

Entrée gratuite.

Antonin Moriscot