BFM Business

Ce pays s'est (presque) passé des énergies fossiles en 2016

En 2016, les énergies renouvelables ont fourni 98,1% de l'électricité du Costa Rica. (image d'illustration)

En 2016, les énergies renouvelables ont fourni 98,1% de l'électricité du Costa Rica. (image d'illustration) - Rafael Golan - Wikimédia - CC

Le troisième pays le plus propre au monde a failli devenir à l'aube de 2017 le premier État 100% autonome en énergie.

Pari presque tenu pour le Costa Rica. Contrairement aux promesses faites par les autorités locales, ce territoire d'Amérique Latine n'a pas réussi à devenir 100% autonome en énergie fin 2016. Selon un rapport de l'Institut costaricain de l'électricité (ICE), les sources d'énergies renouvelables ont produit... 98,1% de l'électricité du pays en 2016. Les énergies fossiles (fioul et gaz essentiellement) ayant fourni le reste (1,88%).

Loin d'être une contre-performance, ce résultat est le fruit de nombreuses années de travail mais aussi d'une utilisation efficace des ressources naturelles offertes par ce territoire de 51.100 kilomètres carrés où les quatre éléments (eau, terre, air, feu) sont mis à contribution pour produire de l'énergie. 

Un mix énergétique dominé par l'hydraulique et la géothermie

Afin d'obtenir son indépendance énergétique, le Costa Rica, érigé comme pays-modèle depuis décembre 2015 et la COP21, s'appuie sur un mix énergétique accordant une grande place à l'hydraulique. Selon ICE, les importantes retenues d'eau du territoire permettent de générer plus de 74% de l'électricité du pays. Ces installations permettent même à l'énergéticien national d'exporter les surplus de production vers les États voisins, accélérant ainsi le développement d'autres sources d'énergie plus coûteuses comme le solaire ou l'éolien. 

-
- © -

Avec ses 116 volcans, le Costa Rica est une importante terre volcanique. Une particularité géologique qui permet de générer de l'énergie. Ainsi l'État a consenti à d'importants investissements afin de développer la géothermie. Concrètement, la vapeur d'eau capturée dans le sous-sol permet de faire tourner des turbines, et ainsi fournir plus de 12% de l'électricité utilisée par les 5 millions d'habitants.

Troisième source d'énergie du pays, le vent fournit 10% de sa production électrique. Enfin, la production d'électricité issue de la biomasse et du solaire est embryonnaire, la topologie du pays freinant le développement de cette dernière source. Ce qui n'a nullement empêché le Costa Rica d'être durant 250 jours (non consécutifs) autonome en énergie au cours de l'année 2016.

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV