BFM Business

Alléger le poids des avions: oui, c'est écologique !

Des matériaux composites aux plateaux jetables, tous les moyens sont bons pour alléger le poids d'un avion et limiter par conséquence la consommation de carburants.

Des matériaux composites aux plateaux jetables, tous les moyens sont bons pour alléger le poids d'un avion et limiter par conséquence la consommation de carburants. - DR

BFM Business organise les Grands Prix Business Durable. Dans la catégorie "Transition énergétique", parmi les candidats, Expliseat. Il a mis au point un siège d’avion révolutionnaire ultra-léger, seulement 4 kilogrammes. A la clé, moins de consommation de carburant. A la question de la semaine "pensez-vous qu'alléger le poids d'un avion soit écologique", vous avez répondu largement "oui" à 71 %. Et vous avez raison.

Alléger le poids des avions est bel et bien une solution écologique (vous le pensez à 71 % selon le résultat de notre dernier sondage ) et qui permet de faire des économies. Chaque kilo compte dans un avion: sièges, chariots, rideaux, moquettes et même gobelets. Mais la priorité est bel et bien la carlingue.

Les matériaux composites peuvent ainsi permettre de réduire sensiblement le poids par rapport aux alliages métalliques. Ils sont presque 20 % plus légers que l'acier mais aussi deux fois plus solides. Ils représentent ainsi 50 % de la masse du Boeing 787 dreamliner. Son poids est diminué de 20 % .

L'A350 utilise aussi plus de 50 % de matériaux composites. Les innovations ne se font pas sans à-coup. En 2012, Boeing a détecté des erreurs de fabrication sur la structure des matériaux composites assurant la rigidité de l'appareil. Les avionneurs travaillent à une amélioration constante. Redessiner les moteurs est aussi une piste pour alléger les avions.L'open rotor contrarotatif se révèle une rupture technologique de taille. Il est développé par Snecma. Un vaste programme européen de recherche a été lancé. Son nom: Clean Sky. En ligne de mire, l'horizon 2030. Ce moteur permettrait de réduire de 30% la consommation de carburant des avions

Des bouteilles en plastique et des plateaux repas jetables

A l'intérieur de l'avion, toutes les initiatives sont aussi les bienvenues. Un cocorico: Gerflor, l'un des leaders des revêtements de sol apporte aussi ses solutions dans ce domaine. On l'a vu chez Air France, changer la moquette permet d'alléger l'avion d'une soixantaine de kilos.

Toutes les idées sont bonnes à prendre: la compagnie American Airlines remplace les manuels papiers, que les pilotes transportent dans leur sac de vol, par des iPad d’Apple. 15 kg de papier par vol en moins permettrait d'économiser presque un million de dollars. Certaines initiatives sont plus anecdotiques comme le tout jetable pour les plateaux repas. Mais là encore le résultat est là: près de 40 kilos en moins et une réduction de 30 % des émissions de CO2 par vol. Remplacer la petite bouteille de vin en verre par une bouteille en plastique fait même gagner 20 litres de carburant par vol long courrier.

Et pourquoi ne pas responsabiliser les passagers ? Rappelons, dans ce panorama exhaustif, que la compagnie aérienne All Nippon Airways n'a pas hésité à suggérer à ses passagers à vider leurs vessies avant de monter à bord. Ce n'est qu'une partie de son ambitieux programme « e-flight » de promotion du « voyage écologique au sol et dans les airs ». Mais les petits cours d'eau faisant vite des grandes rivières...

Nathalie Croisé