BFM Business

Algérie: Enie débarque sur le marché de l'énergie solaire

L'entreprise algérienne Enie se lance dans la production de panneaux solaires. (image d'illustration)

L'entreprise algérienne Enie se lance dans la production de panneaux solaires. (image d'illustration) - Frédéric Bisson - Flickr - CC

Spécialisée dans l'électronique, l'entreprise algérienne a annoncé son intention de se lancer dans la production et la commercialisation de panneaux solaires.

Le marché de l'énergie solaire continue à être attractif, y compris de l'autre côté de la Méditerranée. Dans son édition du jeudi 23 juillet, le quotidien algérien El Watan annonce que l'Entreprise nationale des industries électroniques (Enie) va investir deux milliards de dinars algériens (l'équivalent de 18 millions d'euros) sur son site de Sidi Bel Abbès pour lancer la fabrication de panneaux solaires. 

Le site aura, dans un premier temps, une capacité de fabrication de panneaux et cellules solaires correspondant à 25 MW/an. Le PDG de l'entreprise, Djamel Bekkara a annoncé que les produits seraient commercialisés "à des prix compétitifs". Des produits destinés aussi bien aux particuliers (pour l'alimentation de climatiseurs, de téléviseurs, etc.) qu'au marché public (pour améliorer l'éclairage par exemple). 

L'Etat soutien le développement des énergies renouvelables

Comme l'a expliqué en 2013 le ministre algérien de l'Energie, Youcef Yousfi, le pays entend produire dans les vingt ans prochaines années, 30 à 40% de ses besoins en électricité au moyen des énergies renouvelables. Un nouveau filon, qui représente pour le pays la création d'environ 100.000 postes. 

Interrogé sur une éventuelle augmentation des capacités de production de son usine, Djamel Bekkara n'exclut pas de "procéder à une extension". A condition toutefois que la demande en énergie solaire augmente. 

D'ici à la fin de l'année 2015, 23 centrales photovoltaïques, d'une capacité de 343 MW, devraient être réceptionnées par les autorités.

Antonin Moriscot