BFM Business

Akuo Energy, la preuve du succès français dans le renouvelable

Spécialiste de l'éolien, Akuo Energy s'est aussi diversifié dans d'autres sources d'énergies renouvelables.

Spécialiste de l'éolien, Akuo Energy s'est aussi diversifié dans d'autres sources d'énergies renouvelables. - -

Les énergies renouvelables ne semblent plus au beau fixe en France. Pour s'en sortir, les PME misent sur les marchés étrangers et la diversification.

Le secteur des énergies renouvelables va mal en France. Mais pourtant, certaines sociétés arrivent à s’en sortir, comme Akuo Energy. La PME française a misé sur un développement à l’international et en outre-mer, et une diversification de ses savoir-faire.

Une stratégie payante, puisque la société a déjà levé près de deux milliards d’euros, selon le quotidien Les Echos. Akuo Energy est implanté dans 7 pays: la France, les Etats-Unis, la Turquie, la Croatie, la Pologne, l’Uruguay, et l’Indonésie.

Une coopération avec General Electric

Dernier projet en date: 100 mégawatts d’éoliennes en Turquie, en coopération avec General Electric. "General Electric est le partenaire idéal avec lequel travailler sur ce territoire pour des projets d’aussi grande envergure", s’était félicité le président d’Akuo Energy, jeudi 26 décembre.

Cette semaine, le groupe a aussi annoncé le début de la construction de deux tranches du parc éolien de Rocksprings aux Etats-Unis. Cette installation, basée au Texas, aura une capacité de 200 mégawatts une fois achevée, et doit être mise en service en juin 2015.

Du solaire sur une prison

Mais Akuo Energy s’est aussi diversifié dans d’autres sources d’énergie que l’éolien. A La Réunion, la PME va équiper la prison du Port de panneaux photovoltaïques. Un bon moyen de produire de l’électricité tout en réinsérant les détenus, qui travailleront au chantier et bénéficieront de formations.

L’entreprise française, qui tire son nom du phenix en Japonais, a enregistré un chiffre d’affaires de 72 millions d’euros fin 2012. Au total, elle a déjà déployé 609 mégawatts de puissance, ce qui permet d’alimenter 888.000 foyers. Pour 2015, son objectif est d’atteindre les 1.000 mégawatts en activité, via une centaine de projets en développement.

A.D.