BFM Business

Dufourcq (bpifrance) reconnaît un "problème de confiance" en France

Nicolas Dufourcq était l'invité de BFM Business ce lundi 21 juillet.

Nicolas Dufourcq était l'invité de BFM Business ce lundi 21 juillet. - -

Le directeur général de bpifrance était l'invité de BFM Business ce lundi 21 juillet. Nicolas Dufourcq est revenu, notamment, sur les propos de Pierre Gattaz sur la "situation économique catastrophique" de la France.

Si Nicolas Dufourcq n'est pas forcément d'accord avec Pierre Gattaz sur la situation économique de la France, il reconnaît qu'il y a un problème de confiance. Le directeur général de bpifrance était l'invité de BFM Business ce lundi 21 juillet.

Et il précise qu'une des missions de bpifrance est d'aller voir, un par un, les entrepreneurs. Il précise que, si l'investissement dans les start-up est encore un peu faible en France, les montants investis dans les jeunes entreprises européennes ont bondi de 17 % à 3,4 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros) en 2013. Mais les fonds levés au premier semestre 2014 par les start-up françaises ont baissé de 10 %.

La France, un coffre-fort à idées

Néanmoins, l'année 2013 a été excellente dans la levée de fonds privés du capital risque. Et 2014 est sur la même voie.

"Les Américains viennent chercher nos innovations. La France est un coffre-fort à idées. Il faut juste dénouer les préjugés néfastes", précise-t-il. Il cite l'exemple de Blablacar qui a levé 100 millions de dollars, avec notamment Accel Partners et Index Venture.

S'alléger sur Orange

Par ailleurs, Nicolas Dufourcq a déclaré ne pas avoir de "tabou" sur une éventuelle cession de participation dans Orange, société dont la banque publique est le premier actionnaire. "Si nous avons besoin de liquidités, il n'y a aucun problème pour s'alléger légèrement sur Orange".

Bpifrance est le premier actionnaire d'Orange, devant l'État, avec près de 13,5% du capital, soit 4,1 milliards d'euros.

En mars dernier, Bpifrance a annoncé son désengagement partiel de l'équipementier automobile Valeo, dans lequel elle était entrée en 2009, au coeur de la crise.

D. L.