BFM Business

Vos exemplaires de Harry Potter valent peut-être une fortune

Les premières éditions de certains tomes de Harry Potter valent désormais des fortunes.

Les premières éditions de certains tomes de Harry Potter valent désormais des fortunes. - Will Oliver - AFP

Si vous êtes le chanceux propriétaire d'un Harry Potter d'une des premières éditions en langue anglaise de la saga à succès de J.K. Rowling, vous avez entre vos mains un petit trésor à la revente.

S'il traîne dans votre bibliothèque un exemplaire d'Harry Potter de la première heure, édition anglaise, vous êtes potentiellement en possession d'une petite fortune. Sur le site de vente de livres en ligne Abebooks, le tout premier tome de la saga britannique à succès, Harry Potter à l'école des sorciers, ou plutôt "Harry Potter and the Philosopher's stone" en VO, s'échange actuellement à plus de 70.000 euros sur le site.

Il faut dire que ces exemplaires sortent du lot à plus d'un titre. D'abord, "lors de sa sortie en 1997, seuls 500 exemplaires grand format avaient été imprimés, et à peine 300 avaient atteint les rayons des librairies anglaises", rapporte Le Point Pop. Et puis, à cette époque, la désormais ultra-connu J.K. Rowling signait encore de son nom complet: Joanne Rowling. Un exemplaire de ce même tome a même été vendu près de 300.000 dollars au cours d'une vente aux enchères en Grande-Bretagne en 2013, relate The New Daily.

Une première dans l'édition

Si vous ne possédez pas celui-là, rassurez-vous, vous pouvez encore toucher le jackpot avec la première édition du deuxième tome cette fois, Harry Potter et la chambre des secrets( "Harry Potter and the Chamber of Secrets"), dont la cote monte jusqu'à 8.000 euros. Ou encore avec le troisième tome de la saga, Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban. Certains d'entre eux comportent une erreur d'impression qui fait apparaître un copyright au nom de Joanne Rowling au lieu de J. K. Rowling. Une erreur payante, puisque leur cote atteint jusqu'à 15.000 euros, à condition qu'ils soient dédicacés par l'auteur.

Ces montants ne sont certes pas de nature à assurer votre santé financière jusqu'à la fin de vos jours. Mais ils sont notables dans un marché de l'édition où la valeur d'un livre ne commence à augmenter significativement que plusieurs décennies après sa parution, souligne le site Abebooks. Or les Harry Potter, sortis il y a moins de 20 ans, se vendent déjà par centaines à un prix élevé, alors que la demande pour des exemplaires de collection ne faiblit pas, assure encore Abebooks.

Voici comment savoir si vos exemplaires valent cher (vidéo en anglais)

N.G.