BFM Business

Pourquoi Sony a dépensé une fortune pour s'offrir Adele

-

- - Larry Busacca - Getty Images - AFP

"Le contrat signé par la chanteuse britannique avec Sony Music s'élève à 90 millions de livres (117 millions d'euros), l'un des plus gros accords jamais signés. Adèle est l'une des dernières artistes à vendre encore beaucoup de disques. "

C'est un contrat un peu anachronique que vient de signer Adele. Alors que les ventes de disques chutent année après année générant au passage des revenus toujours en baisse pour l'industrie et les artistes, Sony Music vient de dépenser 90 millions de livres (117 millions d'euros) pour s'offrir la chanteuse britannique. Le contrat avec Sony prévoit la livraison de plusieurs albums, selon le quotidien The Guardian, qui n'en précise pas le nombre.

"Nous nous sommes assuré les services d'Adele", avait déclaré auparavant au Sun une source interne à Sony Music, citée lundi 23 mai par le tabloïd. "L'accord est en train d'être conclu par notre label Columbia, aux Etats-Unis, et se monte à 90 millions de livres", avait précisé cette même source.

Adele fait plus fort que Madonna

Ce contrat surpasse ceux des stars du foot (99,7 millions d'euros pour Gareth Bale en 2013) et il est le cinquième plus gros jamais signé par un artiste. Le record reste détenu à titre posthume par Michael Jackson avec 214 millions d'euros en 2013. Suivi par U2 qui avait signé avec Polydor pour 170 millions d'euros. Mais c'était en 1993 à une époque où les albums à succès se vendaient à plusieurs dizaines de millions d'exemplaires. Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

A titre de comparaison, Adele fait plus fort que Madonna dont le plus gros contrat s'élève à 83 millions d'euros, Prince (85 millions d'euros), Whitney Houston (91 millions) ou encore Robbie Williams (104 millions). 

Pourquoi la maison de disque Sony a-t-elle dépensé cette somme folle pour s'offrir la chanteuse qui était jusqu'à présent restée fidèle au petit label XL Recordings? Tout simplement parce qu'à l'heure de YouTube et de la musique en streaming, Adèle figure parmi les derniers artistes dont les fans sont prêts à payer cher pour écouter ses enregistrements. En trois albums, la chanteuse de 28 ans a vendu 57 millions de disques à travers le monde que ce soit en numérique ou en CD. 25, son dernier disque sorti fin 2015 s'est par exemple déjà vendu à 17 millions d'exemplaires. Il faut remonter aux années 90 pour retrouver de tels volumes de ventes.

Et, qui plus est, le succès de ce dernier disque intervient avant sa tournée mondiale qui débute tout juste. Adele, dont la fortune est estimée à 125 millions de dollars, a ainsi tiré l'essentiel de ses gains en 2015 avec la vente de disques. La chanteuse a gagné 16,3 millions de dollars en 2015 avec ses ventes d'albums, très loin devant Taylor Swift, l'artiste qui a gagné le plus en 2015 mais qui n'a touché "que" 7,2 millions de dollars avec ses ventes. Alors que les artistes tirent l'essentiel de leurs revenus de leurs tournées et concerts, Adele, elle, touche un public moins jeune et plus enclin à acheter des disques. C'est donc un oiseau rare que Sony vient de s'offrir. Une bonne raison, pour la maison de disque, d'y mettre le prix. 

Frédéric Bianchi