BFM Business

Le prince saoudien Al-Walid devient actionnaire de Deezer

-

- - LIONEL BONAVENTURE / AFP

Grâce à cette levée de fonds, la plateforme de musique en ligne est désormais valorisée à un milliard d'euros.

Deezer a annoncé ce jeudi avoir réalisé une levée de fonds de 160 millions d'euros notamment auprès du fonds saoudien, Kingdom Holding Company (KHC) du prince Alwaleed et de l'opérateur français Orange. Cette levée de fonds, qui valorise l'entreprise au-delà du milliard d'euros, doit permettre à la plateforme de "financer l'accélération de son développement", a-t-elle précisé dans son communiqué.

"Cette levée de fonds devrait nous permettre à la fois de financer l'accélération de notre développement sur des marchés en forte croissance et de renforcer nos positions dans des territoires clés", en particulier la France et l'Amérique latine, où Deezer est très présent, a commenté le directeur général de l'entreprise, Hans-Holger Albrecht, cité dans le communiqué.

L'opération permet également à KHC d'entrer au capital de Deezer, directement mais également via sa filiale Rotana, qui participe aussi à la levée de fonds.

Accord avec un label du Proche et Moyen Orient

La plateforme française de musique en ligne a par ailleurs annoncé avoir signé un accord avec Rotana, l'un des principaux labels musicaux du Proche et Moyen Orient, propriété de KHC, afin de distribuer en exclusivité son catalogue musical et vidéo au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Deezer, qui revendique 14 millions d'utilisateurs actifs, est pour l'heure numéro trois sur le podium des plateformes d'écoute en ligne, derrière le numéro un, le suédois Spotify, qui a annoncé compter 83 millions d'abonnés payants dans le monde et la filiale d'Apple, Apple Music (environ 50 millions d'abonnés).

P.L avec AFP