BFM Business

Le 20 heures de France 2 rattrape-t-il vraiment celui de TF1?

Fin juillet, les journaux de TF ont inauguré leur page Facebook avec Claire Chazal en tête de gondole

Fin juillet, les journaux de TF ont inauguré leur page Facebook avec Claire Chazal en tête de gondole - TF1

L'écart entre les 20 heures de la Une et de la Deux n'a jamais été aussi faible. Mais cela est surtout dû à la chute d'audience du JT de TF1, qui ne s'est jamais remis des catastrophiques années Ferrari.

TF1 reste décidément une bien étrange maison. La chaîne a laconiquement confirmé lundi 7 septembre le départ de Claire Chazal, mais sans même donner de date, évoquant "les semaines à venir".

Pourtant, fin juillet, les journaux de TF1 avaient inauguré leur page Facebook, mettant en avant la blonde présentatrice. Puis, le 27 août, la directrice de l'information Catherine Nayl a tenu une conférence de presse sans piper mot de ce départ. Surtout, le 29 août, Claire Chazal avait repris la présentation des journaux du week-end comme si de rien était...

L'âge? L'usure? L'audience?

Depuis l'annonce de ce départ, les observateurs s'interrogent donc sur ses raisons. Certains avancent l'âge et l'usure. Mais Claire Chazal (58 ans) reste plus jeune que Jean-Pierre Pernaut (65 ans). Et elle présente les JT de la Une depuis 1991, contre 1988 pour son homologue du 13 heures.

Beaucoup d'observateurs mettent donc en avant le problème des audiences, mais le bilan de Claire Chazal reste honorable sur ce point.

Certes, sa rentrée est médiocre: vendredi 4 septembre, elle n'a dépassé la Deux que de 13.000 spectateurs...

De même, sa saison dernière n'a pas été brillante: son 20 heures a encore perdu 301.000 téléspectateurs. Mais en semaine, Gilles Bouleau en a perdu presqu'autant (261.000)...

Ferrari entraîne une chute historique

Inversement, quand, mi-2008, Laurence Ferrari avait pris les rênes du 20 heures et lui avait infligé une chute d'audience historique (-5,2 points d'audience en un an), elle était pourtant restée en place.

Quant à Gilles Bouleau, même s'il a un peu fait remonter l'audience du 20 heures à son arrivée (+1,6 point la première année), ses scores restent inférieurs à ceux -déjà peu reluisants- de Laurence Ferrari (excepté sa dernière année).

Face à cela, la dernière saison des 20 heures de la Deux a été plutôt bonne. En semaine, David Pujadas a gagné 388.000 spectateurs, et le week-end Laurent Delahousse 141.000.

Et, cet été, le joker Julian Bugier a réalisé d'excellents scores: en gagnant 100.000 téléspectateurs, il a réalisé les meilleures audiences depuis 2004, et divisé par deux l'écart avec la Une, tombé à 3,9 points.

Au final, l'écart entre les deux 20 heures n'a presque jamais été aussi faible: il a été divisé par trois en quinze ans (cf. ci-dessous). Toutefois, cela est avant tout dû à l'érosion régulière de la Une, les scores de la Deux restant, sur une longue période, à peu près dans les mêmes eaux.

Interrogé, TF1 n'a pas répondu.

Les audiences des 20 heures de TF1 et France 2 (en %, par saison)

En semaine (lundi au jeudi) 2001-02: TF1: 39,9 France 2: 25,1 -> écart: 14,8 2002-03: TF1: 40,3 France 2: 24,3 -> écart: 16 2003-04: TF1: 40,1 France 2: 24,9 -> écart: 15,2 2004-05: TF1: 38,2 France 2: 24,1 -> écart: 14,1 2005-06: TF1: 38,1 France 2: 22,4 -> écart: 15,7 2006-07: TF1: 37,6 France 2: 21,1 -> écart: 16,5 2007-08: TF1: 36,1 France 2: 20,6 -> écart: 15,5 2008-09: TF1: 30,9 France 2: 21,2 -> écart: 9,7 (arrivée de L. Ferrari) 2009-10: TF1: 30 France 2: 20,5 -> écart: 9,5 2010-11: TF1: 28 France 2: 20,2 -> écart: 7,8 2011-12: TF1: 24,5 France 2: 19,4 -> écart: 5,1 2012-13: TF1: 26,1 France 2: 19,1 -> écart: 7 (arrivée de G. Bouleau) 2013-14: TF1: 26,4 France 2: 17,9 -> écart: 8,5 2014-15: TF1: 25,7 France 2: 19,8 -> écart: 5,9 Le week end (vendredi au dimanche) 2008-09: TF1: 33,4 France 2: 21,2 -> écart: 12,2 2009-10: TF1: 32,5 France 2: 21,1 -> écart: 11,4 2010-11: TF1: 31,4 France 2: 21,9 -> écart: 9,5 2011-12: TF1: 28,3 France 2: 21,2 -> écart: 7,1 2012-13: TF1: 28,9 France 2: 21,3 -> écart: 7,6 2013-14: TF1: 28,1 France 2: 20,5 -> écart: 7,6 2014-15: TF1: 27,3 France 2: 21,5 -> écart: 5,8

Source: Médiamétrie

Jamal Henni