BFM Business

La Palme d'or 2017, symbole d'un luxe plus éthique et écolo

La récompense suprême du Festival de Cannes qui s'est achevé dimanche, forgée d'or éthique et ornée de diamants certifiés responsables, symbolisait le virage du secteur du luxe vers l'écologie et l'éthique.

Le Festival de Cannes, temple du luxe s'il en est avec ses stars et ses paillettes, s'est terminé dimanche. Un luxe qui se veut - comme bon nombre de secteurs aujourd'hui - plus responsable, plus éthique. Lui aussi doit répondre aux préoccupations des consommateurs. Et à ce titre, la Palme d'or attribuée dimanche en est tout un symbole.

La récompense suprême remise cette année était en effet ornée de 167 diamants certifiés responsables, sertis sur une tige en or éthique. Le tout réalisé par le joaillier Chopard, qui a lancé sa collection "Green Carpet" il y a quatre ans. Le cristallier Swarovski a lui profité du Festival pour présenter ses premiers diamants éthiques au très chic Hôtel Eden Roc, des pierres conçues dans des laboratoires californiens, qui adoptent la même composition chimique que les classiques.

Les petites marques à la pointe

Pour les groupes de luxe, l'engagement dans le développement durable est indispensable, notamment à cause de la pression des consommateurs sur ces sujets. Ils communiquent relativement peu sur leurs engagements, mais leurs actions en la matière sont de plus en plus nombreuses.

Kering, notamment maison-mère de la très green Stella Mc Cartney, est très en avance sur ces sujets. En début d'année, le groupe de luxe s'est fixé une feuille de route pour 2025 avec par exemple l'ambition de réduire de 50% ses émissions de CO2, ou de parvenir à produire du cuir en laboratoire qui n'occasionnerait aucune maltraitance animale.

Mais les plus engagées sont les toutes petites marques naissantes, dont les initiatives sont scrutées par les grands groupes. LVMH vient ainsi de signer un partenariat avec la prestigieuse école de mode londonienne Central Saint Martins pour soutenir des projets éthiques et innovants qui s'y développent.

Karine Vergniol, édité par N.G.