BFM Business

Koh-Lanta: la machine à cash de TF1

La 19ème saison dont le tournage venait de démarrer aux Fidji et qui vient d’être stoppé net aurait dû être la plus chère jamais tournée.

La 18ème saison de Koh Lanta est sur la dernière ligne droite, mais la suivante est dans une impasse. Le tournage de la nouvelle saison de Koh-Lanta a été annulé après qu'une candidate a dénoncé des faits d'agression sexuelle attribués à l'un de ses concurrents.

Après 17 ans d’existence, l’émission de télé-réalité présentée par Denis Brogniart est suivie chaque semaine par près de 6 millions de téléspectateurs. Son annulation risque de laisser un important manque à gagner à TF1.

Chaque épisode coûte entre 800.000 euros et un million d’euros, mais rapporte 2 millions d’euros net en sponsoring. Le chiffre d’affaires publicitaire est difficile à estimer, mais Koh Lanta est l’une des émissions les plus onéreuses de la chaîne pour les annonceurs. Il faut compter 90.000 euros pour 30 secondes de pub, ce qui en fait la seconde émission la plus chère de la chaîne derrière Les Enfoirés (160.000 euros les 30 secondes), mais devant The Voice (75.000 euros les 30 secondes).

Fidji: l'émission la plus chère de l'histoire de Koh Lanta

La 19ème saison dont le tournage venait de démarrer aux Fidji et qui vient d’être stoppée nette aurait été la plus chère jamais tournée. Aucune donnée financière n’a été publiée par la production, mais des chiffres dévoilés par le journal 20 minutes sur l’organisation donnent une idée de sa dimension.

Elle a nécessité le recrutement de 250 personnes, dont 120 locaux. Il a fallu acheminer 11 tonnes de matériels et louer 12 camions pour transporter les équipes et les équipements. Cette armada est arrivée sur place un mois avant les aventuriers pour construire le camp de base, créer les jeux, gérer l’eau, l’électricité et même les voies pour permettre aux équipes de circuler.

Frédéric Bianchi et Pascal Samama