BFM Business

EuropaCorp va porter plainte contre "Le Parisien"

Luc Besson, via sa société EuropaCorp, va porter plainte contre le quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Luc Besson, via sa société EuropaCorp, va porter plainte contre le quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France. - -

La société de Luc Besson a indiqué, lundi 18 novembre, qu'elle allait porter plainte contre le quotidien pour "diffamation" et "diffusion d'informations fausses ou mensongères". L'article visé mettait en cause le financement de la Cité du Cinéma.

Après la mise en cause par Le Parisien du financement de la Cité du Cinéma, Luc Besson réagit. EuropaCorp, la "mini major" du cinéaste, a en effet indiqué, lundi 18 novembre, qu'elle comptait porter plainte pour "diffusion d'informations fausses ou mensongères", et pour "diffamation" à l'encontre du quotidien.

Dans son édition de samedi, ce dernier avait évoqué une note confidentielle de la Cour des comptes, estimant que "le financement public de la Cité du cinéma, décidé par quelques hauts responsables publics (...) a(vait) été effectué pour permettre l'aboutissement du projet qu'une société privée portait pour son bénéfice, le caractère général du projet restant à démontrer".

Selon le journal, la Cour des comptes évoque dans sa note des soupçons de "détournement de fonds publics".

L'action Europacorp en difficulté

Dans le même temps, le titre Europacorp plongeait en Bourse. A 13h30, il perdait 4,36% à 3,73 euros, dans un marché en hausse de 0,74%.

Le montage financier de la Cité du cinéma a été bouclé en 2008. Cette dernière a coûté 170 millions d'euros, dont 140 millions pour l'achat du foncier, détenu à 100% par la société Nef-Lumière (75% la Caisse des dépôts, 25% Vinci). Les 30 millions restants étaient affectés à la construction des plateaux de tournage via différentes sociétés de Luc Besson et Quinta communications, le groupe du producteur et homme d'affaires tunisien, Tarak Ben Ammar.

Y. D.