BFM Business

Comment le coffret-cadeau gagne du terrain dans labilletterie sportive

Les StadiumBox se déclinent dans plusieurs sports, dont le football et le rugby.

Les StadiumBox se déclinent dans plusieurs sports, dont le football et le rugby. - StadiumBox

La jeune start-up StadiumBox a réussi à se faire une place dans le secteur de la billetterie, notamment en suscitant l’intérêt des clubs professionnels. Explications.

Le pari était osé. Pourtant, deux ans après sa création, Travel Stadium affiche une santé de fer, et devrait réaliser un chiffre d’affaires de 1,2 million d’euros pour l’année écoulée, soit deux fois plus que l’an passé. Le tout grâce à la StadiumBox, son produit phare.

Le concept est simple: la box "AS Monaco" permet par exemple d’assister à un match au choix du club du rocher, quels que soient l’adversaire et le moment de la saison. Le produit est ainsi décliné pour les matchs de football, de rugby, de basket-ball, mais aussi pour certains évènements réguliers tels que l’Open 13 de tennis.

L’intérêt pour le client – en général très peu connaisseur – consiste à limiter le risque de décevoir. "Les acheteurs sont souvent des gens qui ne connaissent pas le sujet, mais qui offrent à des connaisseurs", confirme Hugues Charmet, le co-fondateur de Travel Stadium. L’objectif étant de "capter quelqu’un qui n’est pas un consommateur régulier de stade. Car dans le cas contraire, ce n’est pas vraiment un cadeau". Selon le dirigeant, 50% des individus ayant reçu une box vont au stade pour la première fois de l’année.

Quel intérêt pour les clubs?

Les clubs, eux, ont bien saisi l’intérêt de la chose. Au départ, seuls le Stade Français (rugby) et la Fédération française de football se sont engagés. Avec succès. Conséquence: les clubs de football de Marseille, Saint-Etienne, Lyon, Rennes, Nice, ou Monaco font désormais partie du catalogue de StadiumBox.

Pour certains d’entre eux, il s’agit d’une solution pour remplir le stade. Mais pour d’autres, l’intérêt est plus qualitatif. Prenons l’exemple du Paris Saint-Germain (qui n’est pour l’instant pas partenaire de Stadium box). Même si le Parc des princes affiche régulièrement complet, le club pourrait bien y voir une nouvelle façon d’attirer encore plus de supporters – et ainsi par ricochet de se permettre d’augmenter le prix des places.

Le public du Parc peut ainsi se diviser en quatre catégories : les ultras, même si la plupart ont été poussés vers la sortie en 2010, les supporters (abonnés), les consommateurs (allant au stade de façon irrégulière) et les sympathisants.

L’intérêt pour le PSG est donc de faire passer le maximum de personnes de la case sympathisants à la case consommateurs.

En nouant des partenariats avec les principaux clubs de l’élite, Stadium Box a ainsi frappé un grand coup dans le secteur de la billetterie, tout en se faisant une place aux côtés de Smartbox et Wonderbox

sur le marché des coffrets-cadeaux. Prochaine étape : l’étranger, où Stadium Box pourrait élargir sa gamme de produits. Avec dans le viseur, la crème du football européen, entre autres.

Y.D.