BFM Business

Avion: 85% des passagers ignorent leurs droits… et perdent de l'argent

Les passagers aériens se sentent toujours impuissants face aux compagnies aériennes.

Les passagers aériens se sentent toujours impuissants face aux compagnies aériennes. - Abendani- CC

Chaque année, près de 13 millions de passagers sont confrontés à l'annulation ou au retard de leur vol mais oublient de demander l'indemnisation à laquelle ils ont droit. Une aubaine pour les compagnies aériennes qui économisent 5 milliards d'euros.

Les consommateurs ont des droits qu'ils ne font pas toujours valoir. Plus par ignorance qui par négligence. Ainsi, selon une étude réalisée par AirHelp auprès de 7000 voyageurs européens, 85% des passagers aériens ne connaissent pas leurs droits si jamais leur vol est retardé ou annulé. Bien entendu, il ne faut pas trop compter sur les compagnies aériennes pour se renseigner sur la loi européenne EC 261 qui peut leur permettre, sous certains conditions, d'obtenir une compensation financière allant jusqu'à 600 euros par personne. Deux passagers sondés sur trois répondent ne pas avoir reçu d'information du transporteur qui n'a pas tenu ses engagement de ponctualité.

Seulement la moitié des voyageurs dont le vol a été en retard ou annulé déposent une demande d'indemnisation. Pourquoi une si faible part ? 42% disent ne pas connaître leurs droits, 36 % expliquent qu'ils ne pensaient pas avoir droit à une indemnisation. Et 24% la raison ne savaient pas comment porter plainte.

"Il est clair que les passagers aériens se sentent toujours impuissants face aux compagnies aériennes et que beaucoup d'entre eux manquent la compensation qui leur est due en ne présentant pas de réclamation", commente Henrik Zillmer, PDG d'AirHelp.

Au final, près de treize millions de passagers laissent entre les mains des compagnies aériennes plus de 5 milliards d'euros de dédommagement auxquels ils avaient droit. Une somme qui va peut-être faire réagir les voyageurs.

C.C.