BFM Business

À la veille du Brexit, Paris et Londres concluent un accord économique

Sadiq Khan, maire de Londres et Anne Hidalgo, maire de Paris, dans la capitale française en août 2016.

Sadiq Khan, maire de Londres et Anne Hidalgo, maire de Paris, dans la capitale française en août 2016. - JOEL SAGET / AFP

Les deux capitales ont passé un accord visant à mettre en place un plan de développement économique et touristique commun. La maire de Paris Anne Hidalgo parle de cette alliance comme une "dynamique très positive que le Brexit ne changera pas".

La maire de Paris Anne Hidalgo et son homologue londonien Sadiq Khan ont annoncé ce mardi, à la veille du déclenchement du Brexit, une série de partenariats visant à développer le tourisme et les installations d'entreprises dans les deux capitales. Les deux villes se sont mises d'accord pour des "campagnes communes de promotion" et "un programme d'accueil des entreprises innovantes", indique un communiqué la mairie de Paris.

L'accord touristique, qui sera lancé en 2018, se concentrera notamment sur la culture et le patrimoine et visera à mutualiser les ressources des offices de tourisme de Paris et Londres, "afin d'accroître l'impact de leurs campagnes promotionnelles". L'accord en faveur du développement économique, baptisé "Paris-London Business Welcome", tentera quant à lui d'aider les entreprises innovantes basées à Paris et à Londres à s'installer dans l'autre capitale, à travers notamment un accompagnement au logement pour les salariés et des tarifs préférentiels pour le train reliant les deux capitales européennes.

"Une dynamique très positive"

"Paris et Londres partagent des valeurs et une ambition communes. Elles veulent être des villes attractives pour les entreprises du monde entier", a justifié Anne Hidalgo dans le communiqué, en précisant que ces initiatives seraient "créatrices d'emplois, d'activité et de croissance économique". "C'est une dynamique très positive, que le Brexit ne changera pas", a-t-elle ajouté, alors que la Grande-Bretagne doit activer mercredi l'article 50 du Traité de Lisbonne qui lancera officiellement le processus de sortie de l'Union européenne.

"Londres et Paris sont deux des plus grandes villes du monde. Nous avons beaucoup à gagner de cette alliance. Il ne faut pas sous-estimer les opportunités incroyables qui s'ouvrent aux métropoles qui décident de travailler ensemble", a abondé le maire de Londres, Sadiq Khan, en visite dans la capitale française. 

P.L avec AFP