BFM Business

Un gratte-ciel entièrement en bois pourrait pousser à Chicago

Des architectes ont imaginé une tour de 80 étages entièrement construite en bois de hêtre et en verre. Ces panneaux de bois lamellé-croisé ont pour particularité d'être solide et de résister aux incendies.

Le bois pourrait bien remplacer le béton et l'acier dans les villes. Si aujourd'hui, il existe déjà des immeubles en bois dans certaines grandes villes, comme le Stadthaus à Londres, le plus haut bâtiment en bois, le Brock Commons à Vancouver, ne fait que 18 étages.

L'Université de Cambridge, en partenariat avec le cabinet d'architectes Perkins + Will et les ingénieurs de Thornton Tomasetti, a imaginé une tour de 80 étages. Le River Beech Tower, qui s'il est construit un jour le sera à Chicago, a été pensé pour être entièrement érigé en verre et bois de hêtre. "Cette tour est le sujet d’un grand projet de recherche dont le but est évaluer (et éventuellement réaliser) le potentiel du bois comme matériel de construction", nous explique Rachel Rose, responsable des relations publiques de Perkins + Will.

La date de construction n'est pas connue

Les ingénieurs ont travaillé sur le bois lamellé-croisé. Il s'agit de panneaux de bois qui ont pour particularité d'être solide et de résister aux incendies. C'est pourquoi les architectes peuvent enfin réfléchir à des bâtiments en bois de cette taille. La date de construction n'est pas encore connue car si cette méthode est plus écologique, elle coûte également plus cher que l'acier. "Les coûts des matériaux de construction en bois sont souvent jusqu'à 5% plus élevés que les matériaux traditionnels", précise Rachel Rose qui ajoute tout de même: "L’exécution rapide de chantier que permet le bois ("mass timber") accorde pas mal d’économies".

Wired rappelle que, d'ailleurs, plusieurs projets de grande ampleur sont en cours. Un gratte-ciel en bois de la même hauteur, Oakwood Tower, est prévu à Londres. Le cabinet d'architectes Zaha Hadid va construire un stade en Angleterre et Stockholm réfléchit à un bâtiment résidentiel de 133 mètres.

D. L.