BFM Business

Se loger coûte la moitié des revenus pour un Français sur trois

Les dépenses des Français pour se loger sont passées de 34,6% des revenus en 2010 à 37,6%.

Les dépenses des Français pour se loger sont passées de 34,6% des revenus en 2010 à 37,6%. - -

Les coûts pour se loger augmentent à tel point qu'un tiers des Français y consacre désormais au moins la moitié de ses revenus, selon un sondage Ipsos pour SeLoger.com, paru ce 8 avril.

La règle: pas plus d'un tiers des revenus d'un foyer est censé être consacré au logement. La réalité: la moitié des revenus, ou plus, y passe, pour un Français sur trois. C'est ce qui ressort de l'enquête Ipsos pour SeLoger.com (1) parue ce mardi 8 avril.

Le nombre de Français qui y mettent au moins la moitié de leur budget a progressé fortement en quatre ans: ils sont désormais 33%, contre 26% en 2010.

Parmi ces derniers, 41% sont locataires de leur habitat, et 46% ont des revenus modestes. "Les femmes (41%) et les jeunes de moins de 35 ans (48%) sont particulièrement concernés", indique le communiqué.

En moyenne, 37,6% des revenus dédiés au logement

Ces dépenses pour se loger prennent en compte le loyer à verser, les traites de crédit immobilier, les charges, les taxes, l'entretien de son bien, et les dépenses en eau, chauffage et gaz.

Des sommes qui "pèsent de plus en plus sur le budget des Français", selon Ispos. Elles représentent désormais, en moyenne, 37,6% des revenus mensuels du foyer, soit 3 points de plus qu’il y a quatre ans.

Pour autant, les sondés "apprécient toujours ce cocon protecteur malgré l’augmentation du budget qu’ils doivent y consacrer", commente Karine Reffet, Porte-parole de SeLoger.com.

(1) Enquête réalisée en interrogeant un échantillon de 1000 personnes de 18 ans et plus, représentatif de la population française, sur une période allant du 20 au 25 février 2014.

N.G.