BFM Business

Cécile Duflot: "la bulle immobilière n'est bonne pour personne"

Cécile Duflot, l'ancienne ministre du Logement, était interviewée sur BFMTV ce 17 juin

Cécile Duflot, l'ancienne ministre du Logement, était interviewée sur BFMTV ce 17 juin - -

Alors que Manuel Valls a annoncé la semaine dernière que la loi Alur serait modifiée, l'ancien ministre du logement a réagi ce mardi 17 juin sur BFMTV et RMC.

Cécile Duflot n'a pas digéré que pour relancer la construction en France, Manuel Valls a annoncé, vendredi, des modifications à la loi Alur votée à son initiative.

Sur BFMTV et RMC, ce mardi 17 juin, l'ancienne ministre du Logement de Jean-Marc Ayrault redevenue députée écologiste de Paris a contesté cette remise en cause. " C'est une loi contre les abus", a-t-elle lancé. Son principal objectif est d'éviter les hausses excessives de loyers. "Ils ont augmenté de 40% en dix ans dans certaines villes", a-t-elle rappelé. "Il faut maintenir l'encadrement des loyers".

Relancer la construction

Plus généralement, elle a affirmé que "la bulle immobilière n'est bonne pour personne". Elle a cependant reconnu qu'il y avait un problème de construction de logements en France actuellement. Mais ce n'est pas sa loi qui bloque les choses.

Pour construire, il faut trois choses selon elle. D'abord de l'investissement public. Ce qui a été fait depuis 2012 puisque 130.000 logements sociaux ont été construits à la fin 2013. Second point: l'investissement des collectivités locales. Or explique-t-elle, elles risquent de manquer d'argent en raison des économies budgétaires.

Enfin, Cécile Duflot réclame des mesures pour que les ménages puissent acheter leur logement. La moitié des achats ne concerne pas l'investissement locatif mais bien la nécessité de se loger, rappelle-t-elle.

P.C