BFM Business

Automobile : Tavares met en garde «ceux qui votent des changements brutaux»

Présent au salon de l’auto de Genève, le patron de PSA a rappelé que la filière automobile allait s’adapter aux nouvelles normes. Mais cela ne se fera pas « sans effets de bord » prévient-il.

L’industrie automobile entame une nouvelle ère, avec l’accélération des véhicules électriques et la fin annoncée du diesel. « Le marché automobile devient de plus en plus compliqué » reconnait le patron de PSA Carlos Tavares. « C’est à nous, les constructeurs automobiles, d’adapter les entreprises à cette nouvelle réalité. Sois nous nous adaptons, soit nous disparaissons. »

« Mais il ne faudra pas s’étonner que les changements de cap importants aient des effets de bords sur l’ensemble des activités » prévient-il. « Ceux qui votent pour ces changements brutaux doivent s’en porter responsable ».