BFM Business

SNCF: la sortie de la grève déjà amorcée

A peu près un tiers des trains nationaux et régionaux circuleront ce mercredi.

A peu près un tiers des trains nationaux et régionaux circuleront ce mercredi. - -

Les cheminots sont en grève, ce mercredi 11 juin. Mais en coulisses, les négociations ont déjà commencé avec l'exécutif. Cependant, l'Etat ne reviendra qu'à la marge sur sa réforme ferroviaire.

En raison du mouvement de la CGT Cheminots et de Sud-Rails, qui entendent dénoncer le projet de rapprochement entre la SNCF et Réseau Ferré de France, seul un TGV sur deux ou trois circulera ce mercredi 11 juin. Le trafic restera très perturbé en région, aussi bien pour les TER que les RER et Transilien en Ile-de-France. La SNCF estime, là aussi, pouvoir assurer un tiers du service.

Le mouvement devrait être reconduit dans la journée. Pendant ce temps en coulisses, les négociations ont déjà débutées. Officiellement, les différentes parties campent sur leurs positions. Officieusement, un scénario de sortie de crise est déjà négocié. L'objectif est que personne ne donne l'impression d'avoir dû céder.

Retour à la normale ce week-end

Le problème est que Bruxelles suit de près ce qui se passe. Et les marges de manœuvre budgétaires sont très limitées. L'Etat refusera de créer, comme le réclament les syndicats, une structure où seraient placés les 44 milliards d'euros de dettes de la SNCF et de RFF.

En revanche, le gouvernement devrait s'engager à tout faire pour repousser l'ouverture à la concurrence. D'autres petites concessions concerneraient les effectifs et les conditions de travail.

Après la rencontre prévue, jeudi 12 juin, entre le secrétaire d'Etat aux Transport, Frédéric Cuvillier, et les représentants du personnel, la grève devrait commencer à s'essouffler. L'essentiel de trafic devrait revenir à la normal ce week-end.

Mathieu Sevin