BFM Business

Libor: les Etats-Unis lancent une action judicaire contre 16 grandes banques

JPMorgan fait partie des banques visées

JPMorgan fait partie des banques visées - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

L'agence américaine de garantie de dépôt a annoncé, ce vendredi 14 mars, qu'elle lançait une action judiciaire contre de nombreux établissements dont Société Générale. Elle les soupçonne d'avoir manipulé les taux interbancaires du Libor.

Nouvelle épisode dans l'affaire du Libor. Ce vendredi 14 mars, l'agence américaine de garantie des dépôts bancaires, la FDIC, a lancé une action judiciaire contre une série de grandes banques mondiales pour manipulation supposée de ce taux interbancaire.

Cette action concerne 16 banques éparpillées sur différents continents dont les américaines JPMorgan, Citigroup et Bank of America, les suisses UBS et Credit Suisse, les britanniques HSBC, Royal Bank of Scotland, Lloyds et Barclays, la française Société Générale, l'allemande Deutsche Bank, la canadienne Royal Bank of Canada, ou encore la japonaise Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ.

Bruxelles a déjà agi

La FDIC estime qu'en manipulant les taux du Libor, qui servent de référence à de très nombreux produits financiers, ces établissements ont porté préjudice ont causé des "pertes susbstantielles" à 38 banques américaines de petites ou moyennes tailles, les faits remontant à une période située entre août 2007 et 2011.

En décembre dernier, la Commission européenne avait, elle, condamnée six banques à des amendes de 1,7 milliards d'euros pour avoir manipulé le Libor mais aussi l'Euribor et le Tibor, ses équivalents européens et japonais.

J.M. avec AFP