BFM Business

Bonus: les beaux jours reviennent à Wall Street

Le total des bonus s'est élevé à 26,7 milliards de dollars.

Le total des bonus s'est élevé à 26,7 milliards de dollars. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Selon un rapport publié ce mercredi 12 mars par les services du budget de l'Etat de New York, le bonus moyen payé sur la célèbre place financière a bondi de 15%, à 164.530 dollars. Il s'agit de son plus haut niveau depuis la crise de 2008.

Les banquiers ont le sourire à Wall Street. Selon un rapport publié ce mercredi 12 mars par les services du budget de l'Etat de New York, le bonus moyen d'un employé de la célèbre place financière a progressé de 15% en 2013 pour atteindre 164.530 dollars (environ 120.000 euros).

Ce dernier chiffre représente tout simplement un record depuis 2008 et la crise financière qui a ébranlé les grandes places boursières mondiales. En termes de montants, le total des bonus distribués s'est élevé à 26,7 milliards de dollars.

"Wall Street a connu une année profitable l'an dernier", observe Thomas Di Napoli, le contrôleur général du budget de l'Etat de New York. "Les employés de l'industrie financière ont pu ramener chez eux des bonus significativement plus élevés", poursuit-il.

Des profits en baisse

Les profits totaux générés par les services de courtage sur actions ont toutefois été un peu moins élevés en 2013, passant de 23,9 milliards de dollars, en 2012, à 16,7 milliards, soit 30% de moins. Mais ce dernier chiffre "reste très fort", notent les services de l'administration new-yorkaise.

Les données des services du Budget, intègrent les paiements argent comptant mais aussi les bonus déferrés lors des années précédentes. Par ailleurs, elles ne prennent pas en compte les stocks options ainsi que les bonus versés aux employés vivant en dehors de l'Etat de New York.

Près de 4 milliards de dollars de recettes fiscales

Thomas Di Napoli estime que le secteur financier emploie, à Wall Street, environ 165.250 personnes, soit 12,6% de moins qu'avant la crise.

Le rapport livre d'autres données intéressantes. Il révèle ainsi que le salaire moyen d'un employé à Wall Street s'élevait, en 2012, à 360.700 dollars, ce qui est cinq fois plus que celui du reste du secteur privé (69.200 dollars).

Surtout, l'industrie financière représente une manne non négligeable. Thomas DiNapoli indique, en effet, qu'elle a généré pour 3,8 milliards de dollars de recettes fiscales collectées par l'Etat et la ville de New York en 2013.

Julien Marion