BFM Business

Après PSA et Renault, Toyota suspend à son tour sa production en France

-

- - PASCAL ROSSIGNOL / POOL / AFP

Le constructeur japonais a annoncé ce lundi la fermeture temporaire de son usine de Valenciennes pour faire face à l'épidémie de coronavirus.

L'usine Toyota d'Onnaing, près de Valenciennes (Nord), sera mise à l'arrêt ce mercredi 18 mars à partir de 5h30, a annoncé ce lundi le constructeur. 

"Malgré un suivi très strict des recommandations du gouvernement depuis plusieurs semaines et la mise en place de nombreuses mesures préventives, il nous est aujourd’hui difficile de poursuivre notre activité dans des conditions optimales pour nos salariés. Ceux-ci sont inquiets par l’évolution de l’épidémie. Même si à ce jour, aucun cas de coronavirus n’a été confirmé pour les salariés de Toyota Onnaing, l’heure est à la prudence et à la responsabilité sociale de notre entreprise", explique Luciano Biondo, président de Toyota Motor Manufacturing France, dans un communiqué. 

Cette suspension de l'activité est prévue pour une durée indéterminée. Un peu plus tôt, Renault avait également annoncé la fermeture de ses usines françaises jusqu'à nouvel ordre. PSA venait de son côté d'annoncer des interruptions d'activité, au niveau européen et au moins jusqu'au 27 mars. 

L'usine d'Onnaing ne sera cependant pas totalement fermée. "Pour préserver l’avenir du site, certaines fonctions devront assurer les activités indispensables pendant cette période de suspension de production. Il s’agit notamment d’activités comptable, informatique, paye, ainsi que la finalisation du projet de la future Yaris", souligne le communiqué. Toyota a en effet prévu de lancer la commercialisation de la nouvelle génération de sa citadine au printemps prochain.

Julien Bonnet