BFM Business

Apple continue de faire ses emplettes chez les constructeurs automobiles

La firme de Tim Cook vient de recruter l'ancien responsable du contrôle qualité de Chrysler-Fiat confirmant l'intérêt d'Apple pour les voitures...

La firme de Tim Cook vient de recruter l'ancien responsable du contrôle qualité de Chrysler-Fiat confirmant l'intérêt d'Apple pour les voitures... - Justin Sullivan (Getty Images/AFP)

Après des cadres chez Ford et Tesla, la firme américaine vient de recruter un certain Doug Bettes, ancien responsable du contrôle qualité de Chrysler-Fiat qui avait occupé ce même poste chez Michelin.

Les constructeurs automobiles sont prévenus. Apple est prêt à débaucher leurs cadres et pas de chance pour eux, il possède un solide compte de banque. Après des ingénieurs venant de chez Ford ou de chez Tesla, la marque vient ainsi de recruter Doug Betts, l'ancien responsable du contrôle qualité de Chrysler-Fiat, comme le révèle le Wall-Street Journal.

Si Apple n'e l'a jamais confirmé, cela accrédite encore la rumeur selon laquelle la marque travaillerait au développement d'une voiture électrique baptisé projet Titan. Il semblerait donc à la lumière de cette embauche que l'américain ne se contente pas de développer un système de voiture intelligente (le logiciel en gros) mais bien toute l'automobile. 

Ses voitures critiquées, il démissione

Car Doug Betts est un spécialiste pur et dur de l'automobile. L'homme a débuté sa carrière chez Michelin aux Etats-Unis avant de rejoindre Toyota en 1997 en tant que responsable de la qualité. Après un passage chez Nissan, il rejoint donc en 2007 le groupe Chrysler-Fiat à Détroit où il supervise l'ensemble des lancements du groupe (les marques Chrysler et Fiat mais aussi Alpha Romeo, Lancia et Maserati). Un poste qu'il quitte du jour au lendemain en 2014 suite à la publication d'un dossier du site Consumer Reports (l'UFC-Que Choisir local) dans laquelle les automobiles du groupe, notamment les Fiat, étaient très mal notées. Le genre de mauvaise publicité qui n'aurait pas plu non plus... chez Apple.

Frédéric Bianchi