BFM Business

Que se dit-on entre collègues autour de la machine à café?

La pause café est un moment propice pour créer du lien entre collègues.

La pause café est un moment propice pour créer du lien entre collègues. - Dennis Wong - Flickr- CC

La pause-café est un moment incontournable de la vie de bureau. Mais ce n'est apparemment pas le lieu pour s'échanger confidences, mais plutôt pour évoquer des sujets dans l'air du temps, selon une enquête pour Lavazza.

Si les salariés sont attachés à leur boulot, c'est en (grande) partie car ils ont plaisir à retrouver chaque jour leurs collègues. Pour travailler mais aussi pour échanger lors des pauses. Le rituel de la machine à café est un des moments clés de la journée, où la parole se libère et où l'on peut tisser des liens. Mais quels sont les sujets de conversations les plus courants ? Lavazza, avec l'institut Ifop (1), s'est penché sur les sujets abordés au cours de ses pauses lors de ses deux dernières semaines. Au final, rien de très personnel ni de très polémique. La météo, un sujet inépuisable, arrive en tête du classement : 86% en ont parlé au cours des derniers jours.

En ce début d'été, les vacances qui approchent sont aussi au cœur des conversations : 75% des salariés ont évoqués le programme de leurs congés. Cette thématique est cependant plus chère aux yeux des femmes, puisque 80% ont déclaré en avoir discuté contre seulement 69% de leurs collègues masculins. Certains profitent de ses échanges pour trouver des idées d'escapades (45%) ou encore échanger des bons plans avec leurs collègues (43%).

Profiter du beau temps

Autre sujet dans l'air du temps: la coupe du monde de football. Elle a accaparé 62% des conversations. Le résultat des matches étant le sujet le plus commenté. Les hommes et les millenials ont été les plus enclins à en discuter.

La grève SNCF a également été au cœurs des échanges pour 58% des salariés, les projets de sorties culturelles par 49%.

Le retour des beaux jours est aussi l'occasion de changer ses habitudes et de délaisser l'espace de la cafétéria pour faire des pauses dehors. C'est le cas pour un salarié sur deux. Une pratique qui est plus prisées des femmes (52%), des millennials (53%) et des cadres (59%). Les salariés ont aussi tendance à augmenter la fréquence et la durée de ces bols d'air du fait d'une activité ralentie, c'est le cas pour 29% d'entre-eux. Les cadres sont les plus concernés par ces changement de rythme ( 43%) ainsi que les Franciliens ( 44%)

(1) Etude menée auprès de 1001 salariés représentatif de la population salariée française entre le 20 et 22 juin.

C.C.