BFM Business

Les espaces de coworking ont le vent en poupe

L'espace de coworking la Jonquière dans le 17e arrondissement de Paris

L'espace de coworking la Jonquière dans le 17e arrondissement de Paris - Becoworking

"Plus de 200 espaces de coworking sont aujourd'hui actifs en France, selon les estimations du cabinet Xerfi. L'essor de ce type de bureau est tel qu'il commence à faire de l'ombre aux centres d'affaires traditionnels qui réagissent à leur tour."

"L'essor de l'économie numérique a fait voler en éclats la conception traditionnelle de la vie de bureau". Voilà le constat dressé par le cabinet Xerfi dans une étude sur les centres d'affaires parue le 9 mars dernier. Les nouveaux entrants sur le marché de l'emploi conçoivent en effet différemment leur lieu de travail.

"Travailleurs nomades et hyperconnectés, les salariés des générations Y et bientôt Z plébiscitent de nouvelles solutions de travail, coworking en tête", affirme ainsi Xerfi. Cette dernière forme d'espace de travail a, en effet, connu une importante croissance ces dernières années.

Un nouveau relais de croissance

Selon le cabinet d'études, 200 espaces de coworking étaient ainsi actifs en France début 2016. Or la moitié d'entre eux n'existaient pas il y a encore deux ans. Ces espaces de travail 2.0 séduisent les entrepreneurs individuels et les travailleurs indépendants qui "apprécient particulièrement la flexibilité et la convivialité offerte", souligne le cabinet.

De grands noms commencent d'ailleurs à s'intéresser de près au sujet. La Poste, Bouygues, Nexity, les hôtels Mercure ou encore Bureau Vallée sont autant de grands groupes à avoir lancé leurs propres structures de coworking. Les acteurs traditionnels des centres d'affaires prennent eux aussi le pli. C'est le cas de Multiburo qui a développé son espace Le Spot ou de MCI avec son Smart Work Center.

En surfant sur la vague du coworking, ces entreprises transforment ainsi une menace en une nouvelle opportunité. Ce alors que la croissance du marché des centres d'affaires n'a été que de 2,5% l'an passé contre 6,6% en 2012. "Au final, les espaces de coworking s’apparentent plus à un nouveau marché qu’à un substitut", conclut ainsi Vincent Desruelles, l'auteur de l'étude, cité par les Échos.

J.M.