BFM Business

L'open space dissipé de l'été booste votre créativité

L'été, l'open space est dissipé, bruyant, enclin à organiser des pots à la moindre occasion. Un cauchemar pour se concentrer? Au contraire, cette ambiance booste notre créativité.

Les travées sont clairsemées, mais le bruit plus intense que d'habitude. L'open space fleure bon l'été. Le moment de la jouer cool au travail? Si vous voulez. Mais la période est également idéale pour réfléchir à vos projets pour l’année prochaine. Trouver de nouvelles idées, de nouveaux défis à relever. Pour les trouver, un petit shoot de créativité tomberait à pic.

Alors vous vous dites que rester à côté de Mireille qui fredonne “l’été sera chaud” toute la journée n’est pas idéal pour réfléchir. Détrompez-vous! L’open space bruyant et dissipé tel qu'on le connaît à l’heure d’été rend notre cerveau plus inventif. Des dizaines d’études sociologiques montrent qu'au milieu du monde et dans le bruit, on crée le mieux.

Les "pots" rendent plus inventifs

Même pas besoin de discuter avec nos collègues, de brainstormer avec eux. Le sociologue Pierre-Michel Menger, auteur de "Sociologie du travail créateur" explique qu’il suffit de voir et d’entendre le monde. Être juste au milieu d'un doux brouhaha stimule l’hémisphère droit de notre cerveau, celui qui produit les idées. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’écrivains travaillent au café, comme en son temps l'auteur de Gatsby le Magnifique, F. Scott Fitzgerald. Alors que s'il avait écrit sur une plage déserte, il n'aurait peut-être jamais été publié.

Autre atout de l’open space en juillet-août: c’est la saison des "pots". Quel rapport? Et bien figurez-vous qu'un petit verre ou deux est un excellent moyen de stimuler votre inventivité, selon une étude de l’université de Chicago.

On pense hors du cadre

Les chercheurs ont pris un groupe à jeun, un autre à 0,75 gramme d’alcool par litre de sang. Les cobayes qui avaient pris l’apéro ont résolu plus vite et mieux des problèmes. Apparemment, être légèrement éméché permet de moins bloquer sur le problème, et d’imaginer des solutions inédites.

On vous laisse juger des enseignements à tirer de cette étude. Mais laissez-nous vous rappeler les règles: l'effet ne fonctionne qu’à petite dose, la consommation d’alcool au bureau est encadrée par la convention de votre entreprise, et légalement, seuls le vin, la bière, le cidre et le poiré sont autorisés. Avec le consentement de votre chef, et modération.

Nina Godart