BFM Business

L'humour au travail, un exercice subtil mais très utile

Rire au travail est essentiel, pour combattre le stress, renforcer la cohésion, dédramatiser l'échec. Mais l'humour au travail doit être manié avec précaution pour être efficace.

C’est l’été, le chef n’est pas là et l’ambiance est propice à la rigolade. C'est dans ce contexte que le site Merci Alfred a lancé l’opération "Office war" ("la guerre du bureau" en français). Le principe consiste à partager ses meilleures idées de blagues à faire à ses collègues.

À voir le résultat de cette consultation, les blagueurs de l’open space ne manque pas d’imagination. Parmi leurs idées lumineuses, changer la signature e-mail d'un collègue par "gros bisous", laisser un message sur son bureau lui disant de rappeler un certain M. Lion, et inscrire le numéro du zoo le plus proche. Ou encore prévenir votre victime qu'elle est attendu en salle de réunion, où il y a effectivement une réunion mais qui n'a rien a voir avec son travail.

La dopamine libérée par le rire pleine de vertus

Certes, l'esprit potache n'est pas toujours du meilleur goût. Mais en même temps rire au travail est essentiel. Parce que bien manié, l’humour aide à réduire le stress, à désamorcer les tensions, à dédramatiser l’échec, et à fédérer l’équipe. Tout ceci grâce à la dopamine que le fait de rire libère dans l’organisme.

Attention toutefois, au bureau seul l’humour bienveillant est de mise. Il s'agit de rire avec l’autre, pas à ses dépens. Et il faut s'assurer que les blagues correspondent à la culture de votre entreprise. "Il y a encore des sociétés où plaisanter est vu comme de la désinvolture” souligne la coach Yasmina Hardi. En outre, pour éviter de perdre sa crédibilité professionnelle, mieux vaut être irréprochable sur le boulot avant de faire le pitre.

Plébiscite pour les candidats qui ont le sens de l'humour

La promotion de l’humour au bureau gagne néanmoins du terrain. Selon le site de petites annonces Monster, les recruteurs font de plus en plus souvent figurer le sens de l'humour parmi leurs critères d'embauche. Pour eux, c’est un signe d’humilité, de détachement et de maturité.

Et à ceux qui s’inquiéteraient d’une baisse de productivité des petits rigolos du bureau, voici ce que répond le coach Philippe Laurent: “Pourquoi faudrait-il se prendre au sérieux pour travailler avec sérieux?”

Nina Godart