BFM Business

L'été, le moment idéal pour resserrer les liens avec son équipe

L'été c'est le moment idéal pour prendre du recul et se demander si l'on ne peut pas améliorer sa façon de travailler et les liens que l'on a avec son équipe.

L'été c'est le moment idéal pour prendre du recul et se demander si l'on ne peut pas améliorer sa façon de travailler et les liens que l'on a avec son équipe. - pmbbun- CC

Moins accaparés par les urgences, les managers ont tout intérêt à mettre à profit leur planning allégé pour prendre du recul et porter un peu plus d'attention à ceux sur lesquels ils s'appuient au quotidien: leurs collaborateurs.

Enfin, après des mois de stress et de travail intense, l'activité a pris un rythme estival. Mais si l'on peut apprécier de pouvoir souffler un peu, quand on est manager il faut profiter de cette opportunité pour tisser des liens plus étroits avec ses collaborateurs, qui eux aussi de leur côté sont plus disponibles. "L'été c'est le moment idéal pour prendre du recul sur sa pratique du quotidien et se demander si l'on ne peut pas améliorer sa façon de travailler et les liens que l'on a avec son équipe", explique Patrick Amar, fondateur du cabinet Axis Mundi et auteur de Psychologie du manager (édition Dunod).

La cohésion d'équipe sera bien meilleure une fois aplanies les éventuelles tensions qui sont apparues lors de certaines missions. "Dans la grande majorité des cas, il n'y a pas de désaccords profonds, c'est souvent un empilement de malentendus qu'il faut clarifier. Parler avec l'autre permet de désamorcer les conflits" conseille Patrick Amar.

Associer les salariés à la réflexion

Le meilleur moyen est de donner la parole à ses collaborateurs. Il est tout à fait possible de profiter de la réunion hebdomadaire du service pour cela, en chamboulant l'ordre du jour habituel. Plutôt que de parler de chiffres, de résultats et d'objectifs, il faut leur donner l'occasion de s'exprimer sur les modes de travail: ce qui ne fonctionne pas, s'ils ont des idées pour améliorer les process et la qualité de vie au travail, etc.

"Chaque salarié se sent alors valorisé car il est associé à cette réflexion, son avis est pris en compte. Il est associé à un projet d'équipe. Cela favorise la cohésion entre les individus", souligne Patrick Amar.

Cet objectif pourra aussi être atteint en organisant un petit déjeuner, ou bien en invitant l'équipe à déjeuner. "Dans ce cas, il ne faut pas regarder l'heure, tant pis si on s'éternise en terrasse passé 14 heures", s'amuse le dirigeant. L'essentiel étant de créer du lien, de sortir du cadre pour que la parole soit plus libre et que chacun soit plus créatif.

Faire le premier pas vers les collaborateurs en retrait

On peut aussi profiter de l'actualité sportive, comme les Jeux Olympiques ou le Tour de France, pour casser le rythme et fédérer les équipes sur quelque chose d'autre que le travail. Pourquoi ne pas allumer la télévision lors d'une épreuve particulièrement attendue? Ou encore organiser des paris sur les gagnants?

Au-delà de l'équipe, il faut aussi considérer les individualités. Si une personne du service semble moins motivée que les autres, ou bien affiche des résultats inférieurs, c'est le moment de se rapprocher d'elle. "Au cours de l'année, on peut être dans le déni en se disant que ça va passer ou alors on peut se montrer plus offensif en lui mettant la pression. Mais cela ne résout pas le fond du problème. Là, c'est justement le moment de prendre le temps d'aller vers lui et de faire un point sur son ressenti", met en avant Patrick Amar.

Idem pour les personnes qui ont une personnalité plus effacée, et avec lesquelles on n'a jamais fait l'effort d'aller au-delà des échanges de courtoisie. Pour briser la glace, les sujets de conversation sont tout trouvés. "Parler de sa destination de vacances est une entrée en matière idéale. On peut alors rebondir pour demander à la personne si elle est originaire de cette région, si elle y va pour la première fois, quels sont les loisirs qu'elle pratique…", cite en exemple Patrick Amar. C'est certain, des affinités vont apparaître.

Coralie Cathelinais