BFM Business

Comment réussir son CV à l’ère du numérique

"Les usages numériques ont changé la manière de candidater. De la bonne police aux bons mots-clés, retrouvez tous les conseils des spécialistes pour séduire les recruteurs 2.0."

Beaucoup de recruteurs impriment encore les CV aujourd’hui, mais seulement ceux qui les intéressent. Le premier coup d’oeil se fait toujours sur écran avec un confort de lecture minimal. Voilà les 5 conseils des spécialistes du recrutement pour que le vôtre sorte du lot.

1. Bien choisir sa police

Évitez le Times new roman. Vous n’écrivez pas un livre et les empâtements fatiguent les yeux du lecteur. Prenez des lettres droites, sans fioritures, type Arial ou Verdana. La police que les recruteurs préfèrent, selon un sondage qu’a réalisé Bloomberg, c’est Helvetica.

2. Envoyer le bon format

Envoyez votre CV par mail en PDF. Au moins, ça fige la mise en page, parce que sous Word, il y a un risque qu’en l’ouvrant, le recruteur voie des caractères spéciaux ou la structure toute décalée.

3. Remplir le CV de mots-clés

C’est extrêmement important, parce que votre candidature finira certainement au milieu de plein d’autres dans un dossier sur le PC de celui qui gère les embauches. Donc elle doit contenir des mots que l’employeur va taper quand il cherchera un profil dedans. L’entrepreneur Stéphane Boukris recommande par exemple les termes “mobilité”, ou “management”. Ajoutez-y également, si c’est pertinent, des noms de logiciels spécifiques à votre secteur que vous maîtrisez.

Des mots-clés qu’il est encore plus important de renseigner en quantité sur votre CV en ligne, que vous devez avoir absolument. Il faut que votre CV soit sur le réseau professionnel le plus célèbre au monde, LinkedIn, et aussi sur Viadeo, qui pèse toujours beaucoup en France. Vous pouvez également en créer un en ligne sur des plateformes dédiées type Do You Buzz.

3. Réactualiser son CV en ligne régulièrement

Toujours pour être plus visible, il faut modifier souvent son CV en ligne. Même si vous n’avez pas de nouvelle compétence ou expérience, même si c’est juste pour changer trois mots à votre pitch. Parce qu’une page qui ne bouge pas, pour l’algorithme de Google, c’est une page périmée. Du coup, elle ne remonte pas dans les résultats de recherche.

4. Documenter généreusement son CV en ligne

Côté détails, permettez-vous le luxe. À la différence de la version papier, vous n’êtes pas limité à une page sur le web. Vous pouvez donc mettre davantage d’informations, tout en respectant les principes de base: les fautes d’orthographe restent toujours aussi rédhibitoires, il faut détailler la dernière expérience plus que les autres, et on ne ment surtout pas. Encore moins sur le web, où vos collègues et patron actuels ont également accès à votre profil. C’est d’ailleurs pour cela que les recruteurs plébiscitent les CV en ligne: parce qu’ils savent qu’ils sont plus fiables que la candidature envoyée par mail.

5. Utiliser différents médias

La photo, si elle n’est pas indispensable sur la version papier, est obligatoire sur la version web. Et si vous avez d’autres médias, des vidéos ou des photos de vous en action, mettez-les également, ainsi que des liens. Utilisez toutes les possibilités offertes par le support internet.

Voilà de quoi décrocher un entretien. Une occasion de retourner à l’ère du papier: pensez à vous y rendre avec votre CV imprimé.

Nina Godart