BFM Business

Ces start-up qui aident employeurs et salariés à se mettre au sport

-

- - socialmag- cc

Pour que les salariés donnent le meilleur d'eux-mêmes, il faut qu'ils se sentent bien. Et cela passe aussi par l'activité physique. A la clé moins d'absentéisme et des équipes qui prennent goût à la performance et aux défis.

Il n'y a pas si longtemps, aucun patron ne se souciait de savoir si ses salariés allaient courir le dimanche, seul lui importait leur efficacité au travail. Mais les mentalités ont évolué, les entreprises cherchent maintenant à valoriser leurs collaborateurs les plus sportifs et cherchent à inciter les sédentaires à se bouger sur leur lieu de travail. Plus de 60% des employeurs français ont pris des mesures spécifiques pour favoriser la pratique de la course à pied, selon le cabinet United Heroes, en installant des vestiaires dans leurs locaux, en offrant une participation aux pratiques sportives, en payant les services d'un coach…

Mais pourquoi un tel intérêt pour la pratique du sport en entreprise? D'une part parce que les salariés ayant une bonne hygiène de vie seront moins exposés aux soucis de santé, et donc moins souvent absents. La pratique d'une activité physique régulière a un effet positif sur la motivation, l'investissement dans le travail. Les salariés sportifs ont aussi une meilleure estime d'eux-mêmes, prennent goût à la performance… et sont prêts à relever plus de défis, y compris professionnels.

Au-delà de l'accomplissement individuel, faire du sport avec ses collègues développe aussi l'esprit d'équipe, favorise la collaboration entre les services et le goût de réussir ensemble. Autant d'atouts pour la bonne marche de l'entreprise. Désormais, certaines courses sont même réservées aux entreprises comme la Run at Work et la B2Run.

Mais comme le DRH n'a pas forcément le profil pour se transformer en gourou du sport, plusieurs start-up proposent aux entreprises leurs services pour inciter les salariés sédentaires à devenir des adeptes de l'effort.

1. Favoriser l'organisation de challenges sportifs

Quand une entreprise a des bureaux aux quatre coins de la France, que ses commerciaux sont toujours sur la route, il peut être difficile de trouver des créneaux horaires compatibles pour faire du sport ensemble. Runtastic Connected Sport Experiences by United Heroes propose de rassembler tout ce monde à distance, grâce à une application commune. Ce nouveau service, lancé début septembre, propose aux entreprises de fédérer leurs employés au travers de challenges sportifs à réaliser en équipe, avec pourquoi pas une belle cause à soutenir (récolter des dons pour une association par exemple). Marche à pied, course, vélo… au total une cinquantaine d'activités sportives sont au catalogue. L'application permet de suivre ses performances ainsi que celles des équipes concurrentes. Elle donne aussi accès à des conseils et des plans d'entraînement. Il serait dommage de se retrouver avec une lombalgie pour avoir trop forcé sur la course à pied après des années d'interruption.

2. Trouver des coéquipiers pour courir

SquadR mise également sur l'effet de groupe pour développer la motivation des coureurs en entreprise, tout en y ajoutant une pincée de challenge afin que que chacun donne le meilleur de lui- même. Concrètement, cette plate-forme permet de constituer des équipes entre les différents services d'une société et d'établir des classements en fonction de la vitesse et du nombre de kilomètres parcourus. La compétition court sur toute une année, mais des challenges hebdomadaires permettent de titiller l'esprit de compétition des participants et de renforcer leur motivation.

3. Trouver la salle de sport idéale

Une salle de sport au sein des locaux est un privilège que seuls les grands groupes peuvent se permettre. Mais ce n'est pas parce que l'on travaille dans une PME que l'on doit en être privé. Gymlib, spécialisé dans la vente de "pass d'accès" de courte de durée, s'adresse désormais aussi aux entreprises. Les salariés peuvent ainsi opter pour une salle proche de leur bureau ou de leur domicile, ou la sélectionner en fonction des activités proposées. Gymlib négocie des tarifs spéciaux, avec des rabais d'environ 30%. L'entreprise peut aussi y ajouter sa propre contribution financière.

Coralie Cathelinais