BFM Business

Ces mauvaises habitudes qui font que vos collègues vous détestent

Arriver toujours en retard aux réunions ou bien montrer son désintérêt pour ce qui est dit agace terriblement une équipe.

Arriver toujours en retard aux réunions ou bien montrer son désintérêt pour ce qui est dit agace terriblement une équipe. - Startupstphoto - CC

"Ce sont souvent de petits riens, des petites phrases, des attitudes dont vous ne vous apercevez certainement pas, mais qui au final exaspèrent votre entourage professionnel. Si vous voulez voir votre cote de popularité remonter, voici une liste des comportements à bannir."

Vous pensez être un bon élément pour votre entreprise, toujours à donner le meilleur de vous-même pour atteindre les objectifs fixés. En revanche, malgré vos multiples tentatives pour vous rapprocher de vos collègues, vous sentez bien que ceux-ci gardent une certaine distance. Pire, vous percevez un certain agacement de leur part. Mais peut-être que certains de vos comportements, qui vous semblent tellement anodins que vous n'y avez jamais fait attention, leur tapent sur les nerfs au point qu'ils cherchent à vous fuir.

Deux auteurs américains spécialisés dans le management et le relationnel, Rosalinda Oropeza Randall et Vicky Oliver, ont recensé pour Business Insider 14 mauvaises habitudes qui tapent sur le système de votre entourage professionnel. Et peut-être même aussi de votre famille et vos amis!

-Se vanter de tout et de rien

Il est normal de montrer sa satisfaction quand on est parvenu à atteindre ses objectifs ou que l'on est fier d'avoir déjoué tous les écueils d'un dossier particulièrement épineux. Mais cela peut vite devenir insupportable si votre palmarès devient votre unique sujet de conversation lors de la pause-café ou lorsque vous croisez quelqu'un dans un couloir. Et ce petit ton de supériorité que vous adoptez peut vite vous rendre insupportable.

-Être toujours en retard

La moindre des choses quand on est professionnel, c'est d'arriver à l'heure au travail et d'être en mesure de s'atteler à ce pour quoi on est employé. De même, il faut se montrer respectueux des horaires fixés pour les réunions. Vos collègues arrivent à l'heure, retarder le début de la réunion ou bien interrompre son déroulement parce que vous avez lambiné sur le chemin sera perçu comme un signe de non-respect.

-Agir comme un souillon

Tout le monde sait quand vous avez mangé et quel était votre menu. Pourquoi? Tout simplement parce que vous ne prenez jamais la peine de faire un peu de ménage sur la table de la caféteria, et que c'est à vos collègues que revient cette tâche ingrate. "Quand vous laissez derrière vous votre désordre, cela montre un manque de responsabilité ou de considération, mais c'est aussi un signe d'arrogance et d'immaturité", tranche Rosalinda Oropeza Randall.

-Se plaindre sans arrêt

D'accord, vous avez beaucoup de travail. Mais vous n'êtes pas le/la seul(e). Et entamer une litanie sur le patron qui vous en fait voir de toutes les couleurs, ou ces collègues incompétents, toutes ces remarques ne sont pas à porter au crédit de votre professionnalisme. Il ne fait aucun doute que si vous enchaînez les jérémiades, vous allez créer le vide autour de vous, vos collègues préférant la conversation de personnes plus joyeuses!

-Avoir une hygiène douteuse

Même si vous n'êtes pas au contact de la clientèle, vous devez respecter les règles élémentaires d'hygiène et arborer une tenue propre. Les mauvaises odeurs peuvent forcer vos collègues à tenir leurs distances. Et cela peut vous coûter une promotion ou bien une invitation à un séminaire où vous auriez pu briller.

-Se faire porter pâle

Régulièrement, vous êtes accablé par une grande flemme… et vous appelez votre bureau pour dire que vous êtes malade. La première fois, vos collègues se montreront compréhensifs. Mais si le scénario se répète et que votre travail leur retombe dessus, vous risquez à votre retour d'être accueilli froidement.

-Afficher des tics d'énervement

Ce sont des toutes petites choses que vous répétez sans cesse pendant que vous êtes concentré devant votre écran ou que vous êtes en réunion. Jouer avec ses clés, se ronger les ongles, jeter sans cesse un coup d'œil à son smartphone… ces petites manies peuvent porter sur les nerfs de vos collègues et surtout leur faire penser que, définitivement, vous vous ennuyez en leur compagnie.

-Ne pas être concentré lors des réunions

Si vous êtes convié avec toute votre équipe pour une réunion hebdomadaire, c'est bien qu'il y a une raison. Ce n'est pas parce que vous n'allez pas prendre la parole que vous ne devez pas prêter une oreille attentive aux échanges. Il faut donc éviter de surfer sur votre smartphone, envoyer des textos et des mails afin de rester concentré.

-Interrompre les conversations

À n'en pas douter, une telle attitude est perçue comme un manque de politesse de la part de votre entourage. "Quand vous faites cela, vous montrez aux autres que vous n'avez aucun respect, aucune patience", explique Rosalinda Oropeza Randall. Si une intervention faite à point nommé peut vous faire gagner des points, elle peut se révéler catastrophique pour votre image si elle intervient au mauvais moment.

-Jouer les camelots

Pour financer les nouveaux tatamis du club de karaté de votre fils, vous voulez absolument vendre des cookies à vos collègues. Ou encore, vous les abreuvez de mails pour leur faire profiter de bons plans car votre tante travaille dans une super usine. Attention au mélange des genres. Car là aussi, se transformer en vendeur à la sauvette peut mettre en péril votre professionnalisme. Et plutôt que de vous refuser d'acheter une boîte de gâteaux, nombre de vos collègues vont tout mettre en œuvre pour ne plus vous croiser.

-Se montrer très bruyant

Alors que les open space sont le lot de nombre de salariés, chacun doit faire des efforts pour ne pas déranger ses voisins. Évitez donc de mettre la musique à fond… Cela vous rend créatif, mais cela peut aussi taper sur les nerfs d'un autre qui lui ne jure que par le silence pour se concentrer. De même, surveillez le niveau sonore de vos conversations, et n'hésitez pas à utiliser les salles de réunion quand vous devez échanger avec un collègue.

-Enchaîner les jurons

Un ordinateur qui buggue, un client retors, un rendez-vous décalé… Le moindre incident ou imprévu provoque chez vous un débordement de jurons. Parfois, ce sont vos collègues qui sont la cible de ces excès de langage. Une attitude qui ne peut être que préjudiciable vis-à-vis de votre réputation, et mettre en doute votre capacité à vous maîtriser. Sans compter que cela peut aussi vous conduire à un entretien auprès des responsables des ressources humaines.

-Passer d'interminables coups de fil personnels

Un appel pour vérifier avec la nounou que tout est ok, personne ne vous le reprochera. En revanche, si vous profitez de votre journée pour prendre des nouvelles de la famille, des amis, pour caler avec l'agence de voyages les détails de votre prochain séjour, cela peut en énerver plus d'un, à commencer par votre boss. Car en plus d'avoir les détails sur votre vie privée qui ne les intéressent pas, ils peuvent s'interroger sur le temps que vous passez à travailler.

-Avoir l'esprit sectaire

Il ne faut pas oublier que vous travaillez avec des collègues, et pas des amis. Aussi, si l'un d'eux vous demande un éclaircissement, ce n'est pas parce que vous ne l'appréciez pas plus que cela que vous devez tout mettre en œuvre pour ne pas lui répondre. Il faut agir en professionnel et se montrer cordial avec chacun. C'est en effet l'occasion de montrer que l'on a toutes les aptitudes pour manager une équipe… des qualités qui pourraient jouer lorsqu'une promotion sera à l'ordre du jour.

C.C.