BFM Business

3 cadres sur 4 préparent leurs vacances au bureau

8 Français sur 10 songent à leur prochaine escapade dès le 1er jour de leur retour au travail.

8 Français sur 10 songent à leur prochaine escapade dès le 1er jour de leur retour au travail. - Mariamichelle- CC

Le nez dans leurs dossiers, les salariés s'évadent en pensant à ce qu'ils vont faire de leurs RTT ou de leurs jours de congé. Les cadres sont les plus nombreux à profiter de leurs heures de travail pour organiser leurs futures vacances.

Quand ils sont au travail, les Français ne seraient pas concentrés à 100% sur leurs tâches. Ils rêveraient même à leurs prochaines vacances, selon un sondage OpinionWay réalisé pour l'agence de voyages Selectour Alfat (1).

Un salarié sur deux reconnaît prendre quelques moments sur son temps de travail pour faire des recherches pour organiser sa prochaine escapade. Le phénomène est particulièrement répandu chez les cadres, où ils sont 75% à prendre cette liberté. Un résultat qui n'étonne pas le commanditaire du sondage, puisque son site internet enregistre son plus fort taux de visites entre 11 et 16 heures en semaine.

La génération Y plus encline à feindre une maladie

Même une fois revenus de vacances, les Français ne semblent toujours pas comblés. Ils sont 8 sur 10 à avouer à avoir en tête leur prochaine escapade dès le premier jour de retour au travail. Cette proportion grimpe même à 9 sur 10 chez les parents ayant des enfants de moins de 18 ans.

Alors, comment font ces salariés pour tenir en attendant les dates de leurs prochaines vacances? Eh bien ils mentent! 11% des hommes et 6% des femmes reconnaissent s'être fait porté pâle pour prendre quelques jours de congés ou retarder leur retour au bureau. Les plus enclins à se permettre cette liberté: les jeunes de la génération Y. 17% des 25/34 ans reconnaissent avoir utilisé ce subterfuge pour ne pas aller au boulot.

(1) Le sondage a été réalisé par l'institut Opinionway auprès d'un échantillon de 1.109 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

C.C.