BFM Business

Une charte pour inciter les entreprises à respecter le temps libre de leurs salariés

La charte de "l'équilibre du temps" a considérablement modifié les comportements chez Axa, où elle est déjà appliquée.

La charte de "l'équilibre du temps" a considérablement modifié les comportements chez Axa, où elle est déjà appliquée. - -

A l'initiative du ministère des Droits des femmes, 16 grandes entreprises vont signer, ce mercredi 11 décembre, une charte dans laquelle elles s'engagent, par exemple, à éviter les réunions après 18 heures.

Bientôt la fin des réunions à 18h? Plusieurs grandes entreprises françaises vont signer, ce mercredi 11 décembre, une "charte" dans laquelle elles s'engagent à respecter le temps de vie familial de leurs salariés, selon Le Parisien.

Il s'agit d'une charte baptisée "15 engagements pour l'équilibre du temps". Sous cet intitulé un peu abstrait, l'objectif est simple. Respecter le temps libre des salariés avant et après le travail.

Au total, 16 grandes entreprises françaises ont déjà prévu d'adopter cette charte, qui sera présentée par le ministère des Droits des femmes. Allianz, Axa, Casino, Coca-Cola, Carrefour ou encore Bouygues Telecom en font partie.

Éviter les réunions le mercredi

L'une des nouveautés consistera à "planifier les réunions dans la plage 9h-18h", "éviter les réunions lorsque certains participants ne peuvent pas être présents, par exemple le mercredi", ou encore "limiter les envois de mails en dehors des heures de bureau".

Chez Axa France, une charte de ce genre a déjà été adoptée en janvier 2012, et elle a vraiment modifié la culture de l'entreprise, selon le quotidien, qui révèle une anecdote prêtant à sourire.

La DRH explique ainsi que désormais, on se demande couramment dans les bureaux "est-ce que c'est charte ?". Et clairement, explique-t-elle, si vous envoyez un mail à 20h à un collaborateur, il vous répondra : "ça, c'est pas charte".

|||sondage|||1450

Laurent Mimouni avec BFMbusiness.com