BFM Business

Un retraité torturé pour ses économies

BFM Business
Un retraité de Seillans dans le Var a été torturé pendant plusieurs heures lundi matin. Trois individus cagoulés l’attendaient à la sortie de son domicile pour lui voler ses économies. Son fils raconte.

Roger Busi, maçon à la retraite, âgé de 66 ans a reçu des coups de couteaux aux bras et aux jambes, ses ravisseurs lui ont coupé une phalange pour le forcer à révéler l'endroit où il cachait ses économies. Ils ont fait main basse sur 45.000 euros.
Très affaibli et choqué, le vieil homme a été transporté au centre hospitalier le plus proche, où il se trouve dans un état jugé sérieux. L'enquête est menée conjointement par la Brigade de recherches de la Gendarmerie de Draguignan et la section recherches de la gendarmerie de Marseille.

« Ils lui ont mis des coups de couteaux et coupé un doigt… »

Ce jour-là, comme les autres jours de la semaine, Roger Busi quitte son domicile tôt le matin, pour aller boire son café sur la place du village. Et sur la route brusquement, il reçoit une poubelle municipale sur le pare-brise de sa camionnette. Trois hommes cagoulés rentrent dans le véhicule, se saisissent du vieil homme, le ruent de coups de bâtons, le ligotent et le placent à l'arrière de l'auto. Ils veulent savoir où il cache ses économies. Mais l'artisan résiste.

Commencent alors de longues heures de calvaire pour le sexagénaire. Choqué et en colère, son fils, Philippe Busi, raconte : « Ils l’ont torturé, mis des coups de couteaux et coupé un doigt [avant de l'abandonner dans une décharge de Villeneuve-Loubet]. Je pense qu’il a subi au moins deux heures de calvaire. C’est inadmissible de frapper quelqu’un de 66 ans, attaché qui plus est ; c’est la facilité. »