BFM Business

TIM repris par Atlas, 446 emplois préservés

-

- - François Lo Presti - AFP

Le tribunal de commerce de Lille a indiqué ce mercredi qu'une offre de l'industriel bulgare Fil Filipov, qui contrôle Atlas, avait finalement été acceptée.

L'industriel bulgare Fil Filipov, qui avait affirmé avoir jeté l'éponge pour reprendre le fabricant de cabines d'engins de chantier TIM, a finalement déposé une offre améliorée, validée par le tribunal de commerce de Lille. Au total, 446 emplois sur 470 seront préservés. 

Jusqu'à mercredi dernier, deux offres de reprise étaient en lice: celle de Fil Filipov, propriétaire de la société d'engins de chantier Atlas basée principalement en Allemagne, qui prévoyait de reprendre 446 personnes, et celle du groupe allemand Fritzmeier, déjà propriétaire de l'usine, qui prévoyait de conserver 280 salariés. 

Mais les deux avaient été retoquées par le tribunal le 19 juillet: les "garanties financières n'étaient pas suffisantes" pour la première, et "les conditions suspensives n'avaient pas été levées pour la deuxième", selon Olivier Lamote, délégué syndical CFDT. 

Fil Filipov était le seul candidat en lice, après avoir finalement déposé une offre à la dernière minute mardi soir.

Y.D. avec AFP